AccueilAccueil  Règlement  Intrigue  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  Publicité  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nightmare, just a nightmare - Liesel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I'm just another player
Crédits : anaëlle
Célébrité : Emma Watson
Messages : 41
Présence RP : Cela dépend, ça peut être tous les jours comme une fois par semaine.
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Nightmare, just a nightmare - Liesel.   Ven 19 Aoû - 0:37

Les yeux cernés, les mains tremblantes, le corps raidi, les traits tirés, Joe était maussade. Trop fatiguée, trop lasse, elle n'arrivait pas à cacher ses sentiments alors qu'elle se trouvait au travail. Cela faisait deux heures qu'elle servait des verres à des clients survoltés ou juste tout simplement désagréables. Habituellement si souriante, si douce, si serviable, elle était ce soir, irritable, impatiente, désorientée, tête en l'air, et par-dessus tout, ailleurs. Elle avait très peu dormi la veille, réveillée sans cesse par des cauchemars plus réels que natures. Il était là, penché au-dessus d'elle. Il était là, son souffle contre sa peau. Il était là, à lui dire qu'il l'aimait, à lui dire qu'elle lui appartenait. Aaron. Encore et toujours lui. Même lorsqu'elle dormait, il parvenait à prendre le contrôle de son esprit. Cela faisait trois mois qu'elle avait quitté Londres, trois mois qu'elle n'avait pas donné de nouvelles à sa famille et qu'elle n'en avait pas eu. Elle avait radicalement coupé les ponts, elle avait changé de numéro de portable, avait changé de banque et de carte bancaire pour qu'ils ne puissent pas la retrouver, pourtant elle pensait sans cesse à son frère. Parce qu'il lui manquait un peu, mais surtout parce qu'elle avait peur de lui. Elle ressassait sans cesse leur histoire, leur vie, elle cherchait à comprendre comment tout avait pu déraper, comment ils avaient fait pour en arriver là. Elle avait beau chercher, elle avait beau se creuser les méninges, elle ne voyait pas. L'avait-elle un jour aguiché ? L'avait-elle un jour provoqué ? Bien sûr elle lui avait souvent dit qu'elle l'aimait, mais d'un amour fraternel pas...

Elle fut sortie de ses pensées lorsqu'elle entendit un client lui beugler dessus. Cela faisait bien dix minutes qu'il s'agitait devant elle mais la belle ne l'avait pas vu. Elle se dépêcha d'aller vers lui et prit sa commande tout en essayant de ne pas l'envoyer balader.  Elle se rendit derrière le bar et tel un robot, elle se mit à préparer la commande. Elle ne voyait même plus ce qui l'entourait, n'entendait plus les conversations, ne discernait plus les visages. Il fallait que cette soirée se termine, et il fallait qu'elle se termine rapidement. Joe prit le plateau, le posa sur l'une de ses mains et commença à zigzaguer entre les tables et les clients. Soudain, une voix d'homme dans son dos la fit sursauter. Elle se prit les pieds dans un fauteuil et renversa l'intégralité du plateau sur une jeune femme assise juste à côté. Joe plaqua ses mains contre sa bouche, ses yeux écarquillées et se précipita vers la jeune femme : « Je suis vraiment désolée ! Je.. Je... Laissez-moi nettoyer tout ça ! » Et elle se précipita derrière le bar à la recherche d'une serviette et d'un peu d'eau. Les joues en feu, honteuse de ce qu'elle venait de faire, elle retourna vers Liesel qu'elle n'avait jamais rencontré auparavant. Prise de panique et sans vraiment réfléchir la jeune femme commença à frotter la poitrine de la demoiselle afin d'enlever les tâches de vin qui commençaient à s'incruster. En entendant les rires moqueurs autour d'elle, elle stoppa son geste, croisa le regard de la jeune femme et murmura : « Je... Vous devriez peut-être le faire... » Et elle lui tendit le papier. Elle se redressa doucement et resta plantée sur place, sans savoir ce qu'elle devait vraiment faire. Son patron l'appela et le regard noir, lui tendit un balai pour qu'elle ramasse les débris. Elle savait parfaitement que la casse serait retirée de son salaire. Elle alla chercher l'objet qu'il lui tendait et commença à nettoyer tout en évitant de croiser le regard de Liesel. Cette voix... Cette voix qui l'avait tant déstabilisée. Elle avait la désagréable impression qu'il s'agissait de celle de son frère. Mais c'était impossible. Il n'était pas là, il ne pouvait pas être là. Elle le savait. Son imagination lui jouait un mauvais tour. Parce qu'elle était épuisée. Parce qu'il l'obsédait. Parce qu'il la terrifiait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Watchers pay to watch
Crédits : (c) eylika
Célébrité : Chloe Norgaard
Messages : 786
Personnalités : Que moi ♥
Particularités :

Sharpened by hate.
Strengthened by love.

Présence RP : J'ai eu les yeux plus gros que le ventre.
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: Re: Nightmare, just a nightmare - Liesel.   Lun 22 Aoû - 9:16

Nightmare
Joe & Liesel
Momma you’re beautiful tonight, movie star hair and that black eye, I can’t even notice it when you smile so hard through a heart felt lie. Go kiss the liquor off his laugh, another suitcase full of cash, shiny apologies in a velvet box, what a real good man.


Petite douche désagréable au Ape & Bird ce soir. Liesel venait de se prendre littéralement un plateau sur la tronche et au passage le contenant de tous les verres. Whisky, bière, café, mojito, tout un tas de truc bien collants et très dégueulasses lorsque l’on mélangeait tout ensemble. Un peu abasourdie par ce qui venait de se passer, par le verre s’entrechoquant sur le sol, sur elle, effleurant ses mollets pour s’y planter amoureusement, la jeune femme contempla la catastrophe sans vraiment savoir quoi dire, quoi faire. Alors elle éclata de rire, rendue joyeuse par un brin d’alcool, rendue joyeuse par l’absurdité de la situation et surtout par la tête que venait de faire la serveuse, voyant certainement toute sa vie défiler devant ses yeux. Elle ne se moquait pas, ça n’avait rien de méchant, il s’agissait d’un processus de défense qu’elle aimait bien, car il détendait directement la situation, beaucoup plus aisément que la colère, ou la stupéfaction. « Je suis vraiment désolée ! Je… Je… Laissez-moi nettoyer tout ça ! – Vous en faites pas, je n’aimais pas cette robe de toute manière. » Noire à carreaux blancs, elle n’avait jamais vraiment aimé, mais c’était un cadeau de ses parents, alors elle l’avait portée, souvent, pour leur faire plaisir un peu, pour se sentir aimée beaucoup. Aujourd’hui, si elle pouvait disparaître à la poubelle, ce serait lui rendre une fière chandelle. Sauf pour ses chaussures – mon dieu, elle aimait trop les chaussures –, là elle était pas très contente, mais bon, il n’y avait pas mort d’homme. Juste un peu de casse, de collant, quelque chose qu’un teinturier pourrait lui récupérer. La jeune femme se précipita derrière le bar et revint en galopant comme une gazelle avec du papier. Elle frotta sa poitrine, essayant de retirer les tâches rouges de vin fleurir sur sa robe. « Je… Vous devriez peut-être le faire. » Liesel attrapa ses mains, essayant de calmer la serveuse – c’était son premier jour ou quoi ? Ou alors elle était juste habituée aux remarques colériques des clients habituels du Ape. « Si vous vouliez mon numéro de téléphone, il suffisait de me le dire, essaya-t-elle de faire de l’humour. » Elle alla chercher un balai et s’occupa du verre brisé à ses pieds. La rouquine remarqua les larges cernes qui ceinturaient les traits de la jeune femme. « Hé, Dan’, c’est de ma faute pour la casse. J’ai fait du gringe à ta serveuse elle a été déstabilisée. Tu lui donnes une pause un moment ? » Le patron râla mais hocha la tête. Liesel devait être l’une de ses meilleures clientes depuis les six derniers mois, et vu ce qui se passait de pas catholique derrière le rideau, il avait pas envie de déranger une Queen. « Venez m’aider, exigea Liesel en l’attrapant par la main pour passer aux toilettes, afin de nettoyer sa robe. » Elle ferma la porte à clef derrière elle, ne voulant pas être dérangée par des nanas stupides qui ne pouvaient que rigoler avec ce bruit nasillard qu’elle détestait tant. Elle voyait bien que quelque chose n’allait pas avec la serveuse. Elle n’avait pas eu de maladresse, n’avait rien heurté, elle n’était pas tombée à cause de quelque chose… Pour tout dire, la curiosité de Liesel y était pour beaucoup, et c’était surtout sa mine affolée qui l’inquiétait. « Vous allez bien ? Je m’appelle Liesel, enchantée. Ca n’a vraiment pas l’air d’aller. » Elle s’approcha du lavabo afin de ne pas étouffer la jeune femme, et cherchant à voir si sa robe était rattrapable. Malheureusement… Elle n’était pas très optimiste.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nightmare, just a nightmare - Liesel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nightmare Creatures (1 et 2)
» Soirée NightMare 12/08 à 21h
» Informations sur le recrutement de NiGhtMare
» Octobre 2013 : Taeyang Nightmare Ni-Ya
» Evangeline - collection 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NERVE :: Lorwels :: Diamond Gate :: Ape & Bird-
Sauter vers: