AccueilAccueil  Règlement  Intrigue  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  Publicité  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 let's say sunshine for everyone (lieona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Watchers pay to watch
Crédits : (c) eylika
Célébrité : Chloe Norgaard
Messages : 786
Personnalités : Que moi ♥
Particularités :

Sharpened by hate.
Strengthened by love.

Présence RP : J'ai eu les yeux plus gros que le ventre.
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: let's say sunshine for everyone (lieona)   Ven 2 Sep - 13:59

Sunshine for everyone
Mummy & Liesel
We played hide and seek in waterfalls. We were younger, we were younger. We played hide and seek in waterfalls. We were younger, we were younger.

Ca avait tournoyé dans sa tête un long moment – que dis-je, une éternité. Quand Callahan lui avait avoué lui avoir viré de l’argent en douce, elle avait d’abord était vexée de ce manque de confiance, honteuse de n’avoir rien vu, puis en colère. Maintenant, il lui fallait lui rendre tout cet argent. Sauf qu’elle avait déjà à peine de quoi terminer le mois… A mesure que les mois s’égrenaient, elle essayait de mettre de l’argent de côté, mais elle n’atteindrait jamais le montant escompté avant quoi… Trois ans ? Elle ne pourrait jamais repartir sur des bases saines avec lui si elle sentait le poids de l’argent tournoyer au-dessus de leur tête – elle se sentirait comme un petit animal blessé dont on avait pris soin, et elle ne supportait pas cette impression. Et elle ne supportait tout simplement pas l’idée de lui devoir quelque chose. Non. Pas possible. Après tout ce maelström de sentiments plus débiles les uns que les autres, quelques pistes commençaient lentement à se dégager dans son esprit. Ce n’était pas satisfaisant. Aucune des solutions ne l’était, mais au moins y avait-il des solutions. Elle pouvait aller demander une avance à ses parents – quelle blague, et détruire six mois de travail ? Ah ah ah, la gamine qui se croyait émancipée, qui pensait pouvoir vivre toute seule et qui rampait devant les Queen à la moindre broutille. Non. Inenvisageable. Elle pouvait emprunter à ses amis. Keagan, ou Lyana. Sauf qu’elle ne ferait que déplacer la dette sur une autre dette, et elle ne pouvait se le permettre. Et enfin, une réminiscence de souvenir, une idée, désagréable, insidieuse, qui se glissant en elle et commençait lentement à germer… Comment elle s’appelait déjà ? Weaver ? Weeper ? Boarf, ce n’était pas important. Elle alla fouiller dans les poches de la combishort qu’elle portait ce jour-là (elle gardait toujours une collection désespérante de tickets et d’autres choses inutiles comme ça). Après quelques instants de recherches, elle tomba finalement sur une carte. Cleona Wheeler. Elle chercha l’adresse, n’en trouva pas. Pas grave, internet était son ami. Après quelques instants de recherche, elle finit par débusquer une certaine Cleona qui habitait… Non… Pas possible. Est-ce que c’était le destin qui la mettait sur son chemin ? Est-ce que Dieu cherchait vraiment à ce qu’elle tende une corde au plafond et pousse le tabouret ? Elle habitait à côté de chez Elly Bitch Strauss, et voilà maintenant qu’elle habitait à côté d’une nana qui se faisait appeler Cleona « Mummy » Wheeler et qui détenait tout ce dont elle avait besoin : un pont, une possibilité pour elle d’avoir de l’argent. Devenir joueuse. Devenir joueuse. Non. Elle ne pouvait pas. Mais elle devait. Tout le monde jouait à NERVE pour obtenir le plus d’argent possible. Avec son nom de famille, elle ferait directement le buzz. Ne devrait-elle pas se masquer pour ne pas être découverte, au risque de moins gagner ? Ne pouvait-elle pas simplement rester Voyeuse et essayer d’avoir un pacte avec Cleona ? Une sorte d’entente ? Liesel pourrait travailler pour elle en empêchant d’autres joueurs de réussir les défis, ça lui permettrait d’obtenir les récompenses et de moins s’exposer… Elle ne savait pas. Mais Cleona Mummy Wheeler saurait, Liesel le savait.

La jeune femme n’était pas du genre à réfléchir cent-sept ans. Une opportunité s’offrait à elle et elle voulait en avoir le cœur net – comprendre les véritables termes que pourrait lui proposer Mummy. De toute façon ça ne l’engageait pas à grand-chose d’aller toquer à la porte d’à côté. Elle attrapa ses nouvelles clefs, se glissa en dehors de son appartement et arriva devant celui de Wheeler. Elle inspira, expira, mais cessa de réfléchir – ça ne l’aiderait en rien pour le moment. Elle sonna.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Watchers pay to watch
Crédits : Blondie ~ neondemon
Célébrité : Lily Collins
Messages : 281
Personnalités : Lilith Swanson
Particularités :
« They say crazy shit and we make it happens. Deal with it. »
Présence RP : {3/7 jours} 0/4 ~ Waël, Liesel, Dylan, (Lev)
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: Re: let's say sunshine for everyone (lieona)   Sam 3 Sep - 17:48

Let's say sunshine for everyone

Cleona & Liesel
Revenir d'un weekend chez ses parents était toujours une épreuve dont il fallait au moins trois jours à Cleona pour se remettre. Déjà, à cause de son estomac tellement gavé de nourriture que la seule envie qui lui prenait après chaque repas, était de se traîner tel un phoque sur le parquet pour passer le reste de la journée ou de la soirée sur le canapé. Sauf que Maman Wheeler ne l'entendait pas de cette oreille ! Ne supportant pas elle-même de lambiner, il était hors de question que sa progéniture puisse s'abandonner à un tel vice. Mrs Wheeler avait donc toujours quelque chose à proposer : une sortie au marché, un après-midi au parc ou au centre commercial, le désherbage, le nettoyage des gouttières, une nouvelle recette qu'elle voulait essayer ... Sans compter les nombreuses réunions auxquelles elle se rendait. Quand ce n'était pas le club de lecture et la critique du dernier Fifty Shades of Grey - imaginez le traumatisme pour une fille d'entendre sa mère dire à quel point "Christian était sexy" -, c'était celles sur les Tupperwares. Au final, la jeune femme ne savait pas ce qui était le pire.

Ensuite, elle devait supporter la marmaille que lui ramenait sa grande fratrie, celle qui courrait partout, salissait tout, bavait, pleurait et surtout criait. Son affinité avec les enfants se limitant au strict minimum, c'est-à-dire à ne pas les enfermer dans un placard dès qu'ils ouvraient leurs bouches barbouillées de chocolat, elle tolérait cependant mieux ses neveux et nièces. Semblait-il qu'ils l'appréciaient également, si bien qu'elle faisait souvent partie de leurs jeux. Bref, épuisant.

Enfin, il lui fallait composer avec sa connasse de grande sœur, fraichement maquée - pauvre type - et qui n'en ratait pas une pour lui faire remarquer qu'elle, ne l'était pas. Juste au cas où ça intéresserait quelqu'un, exceptée leur mère, bien entendu. Johanna était une garce superficielle en puissance qui lui pourrissait l'existence depuis sa naissance. On avait beau raconter que des liens du sang découlaient toujours un amour puissant et sous-jacent, en ce qui concernait Johanna, Cleo avait quelques doutes quant aux fondements scientifiques de cette théorie. Elle avait rarement eu des scrupules à l'enfermer dans le placard, elle.

Ce fut d'ailleurs sur les relents d'une énième dispute avec elle que la jeune femme était rentrée chez elle. Éreintée. Plus que le reste, c'était ce dernier point qui l'avait chiffonné tout le reste de la journée. Elle avait bien tenté de se marteler l'esprit à coups de tu t'en cognes de ce qu'elle pense, les remarques vénéneuses de sa sœur lui restaient en travers de la gorge. A vingt-cinq ans, elle désespérait de se laisser encore atteindre par ce fiel. Autant dire qu'elle était d'une humeur de chien et qu'elle n'avait qu'une hâte, que son téléphone se mette à piaffer, car cela signifierait très probablement qu'elle devait filer prêter main forte à l'un de ses protégés. Cependant, ce ne fut non pas l'appareil qui la tira de son marasme, mais un autre type de sonnerie. S'extirpant de son canapé après avoir rejeté le plaid sur le dossier, elle alla déverrouiller et ouvrit le battant de sa porte d'entrée. Il ne lui fallut guère longtemps pour reconnaître son invitée. Ce n'était pas tous les jours qu'on trouvait ce genre de petit lot sur son paillasson.

" Miss Queen ! " la salua-t-elle, la malice brillant dans ses prunelles alors que ses lèvres s'étiraient en un large sourire. " Laisse-moi deviner : tu ne t'es absolument pas perdue et je suis exactement celle que tu cherchais. " Elle avait trop espéré sa visite pour se laisser entendre répliquer que la demoiselle s'était, tout simplement, trompée d'immeuble.

Made by Neon Demon

_________________

   
This is not a fairytale. This is not a dream. This is just a game. You play or you watch. You win or you lose. But never forget, this is just a game. Mummy knows how to make you wish and win. Mummy loves you. ©️ NERVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Watchers pay to watch
Crédits : (c) eylika
Célébrité : Chloe Norgaard
Messages : 786
Personnalités : Que moi ♥
Particularités :

Sharpened by hate.
Strengthened by love.

Présence RP : J'ai eu les yeux plus gros que le ventre.
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: Re: let's say sunshine for everyone (lieona)   Dim 4 Sep - 20:40

Sunshine for everyone
Mummy & Liesel
We played hide and seek in waterfalls. We were younger, we were younger. We played hide and seek in waterfalls. We were younger, we were younger.

« Miss Queen ! » Liesel ne savait pas si c’était déprimant ou pas, mais elle fut soulagée de voir qu’au moins une fois depuis la semaine dernière, une personne était juste contente de la voir. Elle avait enchaîné les rencontres pourries, de celle que l’on ne veut pas faire, comme quand on laisse quelqu’un de son passé dans un placard et que, oh coucou, le placard s’ouvre quand vous en aviez le moins envie. Si Liesel ne se laissait pas tenter par les propositions de Cleona Mummy Wheeler, au moins aurait-elle eu droit à un magnifique sourire, et un éclair d’envie dans le regard. Chose qu’elle n’avait pas vu depuis très, très, très longtemps. Oh, bien sûr, elle abusait un peu (c’était une de ses caractéristiques). Il y avait bien Lyana qui était toujours ravie de la voir, lui servant sur un plateau d’argent son plus beau sourire, croissant de lune décroché du ciel pour en faire une humaine. Il y avait aussi Dylan, sa fière colocataire qui se trouvait toujours prête à dégainer une arme à joie, afin d’essayer de remotiver Liesel. Mais à part ça, les jours se faisaient de plus en plus difficiles pour la jeune femme qui adorait par-dessus tout être aimée et regardée. « Miss Wheeler, répondit-elle sur le même ton, un petit sourire goguenard fiché aux lèvres. » Aux antipodes de ce qu’elle ressentait évidemment, puisque les griffes de la terreur s’enfonçait profondément dans ses chairs et  la terreur rendait son dos moite. Sauf que ça, la Wheeler n’avait pas besoin de le savoir. Ce serait le petit secret Queen de la journée. Ou le deuxième, d’ailleurs, car à mesure que les jours s’écoulaient, elle se découvrait de plus en plus de talents assez intéressants. « Laisse-moi deviner, tu n’es absolument pas perdue et je suis exactement celle que tu cherchais. Exactement,, je ne saurais dire. La Cleona Wheeler que je cherche serait peut-être un peu plus grande. Et un poil plus jolie. » Elle lui fit un clin d’œil. Oh, elle n’avait pas dit que leur association serait de tout repos – si association il y avait. Ce que la rouquine détestait par-dessus tout – après les épinards, le vin blanc et les critiques de sa mère – c’était bien qu’on la force à faire quelque chose. Alors se retrouver ici, forcée par les évènements à implorer l’aide de Cleona (ah, elle n’était pas au courant de cet état de fait et ne le serait jamais, auquel cas elle serait à sa merci)… Autant dire qu’elle allait être cassante et méprisante à souhait, sauf si la mère des Joueurs trouvait un moyen de la calmer. Quoi que l’électricité dans l’air n’avait jamais tué personne. Et la Queen n’était pas venue là pour se faire une amie, mais pour trouver de l’argent, ce qui en soit était radicalement différent et ne demandait pas la même mise en œuvre.

« Déjà vous vous souvenez de moi, ce qui est un bon début. Je viens vous voir pour en savoir un peu plus sur cette fameuse proposition que vous m’avez faite au bar, la dernière fois.  Il se pourrait que vous ayez piqué ma curiosité. » Il lui fallait jouer sur cette envie d’adrénaline plus que le besoin d’argent. Elle avait vu les camés, elle savait comment ils se comportaient. Alors voilà, il fallait qu’elle lui montre cette addiction, cette envie de passer à la caste supérieure. De ne plus être seulement voyeuse, mais peut-être joueuse. En tout cas ça promettait d’être un beau spectacle. « Vous me permettez d’entrer ? »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Watchers pay to watch
Crédits : Blondie ~ neondemon
Célébrité : Lily Collins
Messages : 281
Personnalités : Lilith Swanson
Particularités :
« They say crazy shit and we make it happens. Deal with it. »
Présence RP : {3/7 jours} 0/4 ~ Waël, Liesel, Dylan, (Lev)
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: Re: let's say sunshine for everyone (lieona)   Jeu 29 Sep - 17:42

Let's say sunshine for everyone

Cleona & Liesel
La Queen n'avait encore rien dit que Cleona commençait déjà à trépigner d'impatience. Intérieurement, cela s'entend. En apparence, elle était la parfaite incarnation de la décontraction, comme si elle venait de retrouver une vieille amie et non une parfaite inconnue qui s'était présentée sans invitation. Quoi que 'inconnue' n'était pas forcément le terme le plus approprié, dans la mesure où le nom de Liesel avait un écho tout particulier dans leur petite ville anglaise. Autant dire qu'après l'avoir rencontré, Mummy avait perdu quelques heures en recherches, ni vaines ni inutiles. On aurait dit qu'elle avait senti qu'elles se recroiseraient, que le destin fleurait de sa bonne volonté sur ce coup-là.

« Exactement,, je ne saurais dire. La Cleona Wheeler que je cherche serait peut-être un peu plus grande. Et un poil plus jolie. » La concernée porta un index à ses lèvres, empruntant un air pensif.  " Hum ... On me confond tellement souvent avec Angelina Jolie que la méprise n'est pas toujours à mon bénéfice. " répliqua-t-elle, pas offusquée pour deux sous. Si tel était l'effet que Liesel avait voulu produire sur elle, elle ne s'attaquait pas au bon angle. Sa susceptibilité ne résidait pas dans son physique et surtout, elle était trop rodée à l'humour acéré pour s'en laisser compter aussi facilement. Elle lui rendit son clin d'oeil, son sourire s'agrandissant. Cette petite lui plaisait déjà. D'autant plus lorsqu'elle reprit la parole. La demoiselle ne laissait rien transparaître, néanmoins, le fait qu'elle se soit présentée à la Mummy des Players parlait pour elle. On ne gardait pas ses propositions dans un coin de la tête et mieux, on ne venait pas la trouver pour rien. Il y avait toujours une motivation. Restait à trouver laquelle. Cependant, elle devrait la jouer fine. Liesel était éduquée, ses manières contrôlées renvoyaient une certaine maîtrise et une réflexion qu'elle ne trouvait pas chez la plupart des protégés qu'elle alpaguait. La blonde ne serait pas aussi aisément manipulable. Ses joues se creusèrent un peu plus. Elle adorait les défis.

La jeune femme s'écarta de l'encadrement, sa main embrassant l'air à côté d'elle.  " Avec un grand plaisir, Miss Queen. " répondit-elle, faussement déférente. Un peu plus et elle lui aurait fait une révérence. Elle referma la porte derrière elle et la conduisit dans son salon digne du souk d'Agrabah dans ses bons jours. Tout en lui désignant le seul fauteuil libre et à peu près rangé, elle se laissa retomber dans son canapé. L'instant d'après, elle s'allumait une cigarette, poussant son paquet vers Liesel. Foyer incandescent au bout des doigts, le menton reposant sur le flanc de sa paume, elle la scrutait avec un intérêt non feint.  " Bien. Alors, que tu veux savoir quoi, exactement ? Avant toute chose, tu dois comprendre que si je crée le besoin chez les spectateurs et autres sponsors, il me faut une base à exploiter. Donc, c'est nécessaire que tu sois claire à propos de ce que toi, tu cherches, en venant jusqu'à moi. " Célébrité ? Pognon ? Sensations fortes ? Les trois à la fois ? Autre chose ? Tout dans son comportement criait l'exempt de jugement et sa curiosité n'avait rien de mal placée. Après tout, elles étaient là pour parler affaires. Liesel n'avait seulement pas idée de ce dans quoi elle risquait de mettre les pieds.

Made by Neon Demon

_________________

   
This is not a fairytale. This is not a dream. This is just a game. You play or you watch. You win or you lose. But never forget, this is just a game. Mummy knows how to make you wish and win. Mummy loves you. ©️ NERVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Watchers pay to watch
Crédits : (c) eylika
Célébrité : Chloe Norgaard
Messages : 786
Personnalités : Que moi ♥
Particularités :

Sharpened by hate.
Strengthened by love.

Présence RP : J'ai eu les yeux plus gros que le ventre.
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: Re: let's say sunshine for everyone (lieona)   Sam 1 Oct - 21:33

Sunshine for everyone
Mummy & Liesel
We played hide and seek in waterfalls. We were younger, we were younger. We played hide and seek in waterfalls. We were younger, we were younger.

 « Hum ... On me confond tellement souvent avec Angelina Jolie que la méprise n'est pas toujours à mon bénéfice. » Liesel lui répondit par un sourire amusé. Ah, Mummy, Mummy, Mummy. Etonnement, la jeune femme était persuadée qu’elle ne la décevrait pas, tant que leurs intérêts seraient convergents. Elle n’était pas certaine de pouvoir un jour devenir amie avec elle, mais elle était persuadée qu’une entente, qu’un accord, qu’un partenariat ne pourrait qu’être bénéfique pour chacune d’entre elle. Le seul souci avec ce partenariat, c’était surtout qu’il était presque… éternel, pour Liesel. Devenir joueuse, ça voulait dire briser le reste de sa vie. Être liée à jamais avec NERVE, être forcée pour toujours à aller de plus en plus loin, sans espérer pouvoir reculer… Car Liesel était une pleutre, avouons-le, et reculer, elle aimait bien ça. Fuir, s’enfuir, s’envoler lorsque les choses ne tournaient pas à son avantage… Nope, pas possible quand on faisait face à une telle machine. C’était vraiment ça son souci. La brune s’effaça pour la laisser entrer dans son appartement. « Avec un grand plaisir, Miss Queen. – Merci, Miss Wheeler. » Elle aimait cette fausse déférence qui existait entre les deux. Elles voyaient clair dans leur jeu respectif, et c’était ce qui donnait ce piment à la rencontre. Liesel savait qu’elle perdrait à ce petit jeu – elle était bien loin des grands joueurs, plaçant leurs pions sur l’échiquier avec vingt coups d’avance. Elle, elle essayait de comprendre le nom des pions, le reste… Elle avait presque envie de dire, le reste ça ne la regardait pas, puisqu’elle s’était toujours arrangée pour que ce soit quelqu’un d’autre qui s’en occupe à sa place.

Un fauteuil libre sous l’asphyxie constante d’une pièce débordante de vie et de… fourbi, Liesel s’assit sur un fauteuil, se sentant un peu trop à l’aise pour le contexte de la rencontre à son goût. Cleona la tenta douloureusement avec ce bâton de cancer qu’elle haïssait, et qui pourtant l’avait souvent appelé lorsqu’elle était plus jeune. Elle se laissa tenter, laissant les doigts qui connaissaient par cœur les mouvements s’emparer de la mort, l’allumer et de respirer ses volutes noires. Et puis, après les premiers regards étonnés, la question, la question à laquelle elle devait répondre alors qu’elle cherchait encore quelle réponse donner à son interlocutrice. « Avant toute chose, tu dois comprendre que si je crée le besoin chez les spectateurs et autres sponsors, il me faut une base à exploiter. Donc, c'est nécessaire que tu sois claire à propos de ce que toi, tu cherches, en venant jusqu'à moi. – J’ai besoin d’argent. Ah ah, oui, c’est drôle, une Queen qui a besoin d’argent, on passera le volet ironie. J’ai besoin d’argent, et je pense que je peux en gagner beaucoup et rapidement, mais je crois qu’il va falloir pour ça utiliser mon nom, n’est-ce pas ? Ca va pas trop plaire à ma famille, vous imaginez. J’y connais rien en image, j’connais pas votre boulot, j’veux rien savoir, en fait. Vous vous êtes comme les banquiers, vous me dites, j’acquiesce en faisant croire que je comprends, et si ce que j’entends me plait, je signe. » Oh grands dieux, Liesel, qu’est-ce que tu ressembles à ta mère quand tu parles comme ça. Elle planta son regard bleu dans celui de Cleona, curieuse de connaître sa réponse, de voir ce qu’elle avait à lui proposer. « Je suis pour le moment en phase… de réflexion. Je ne me jette pas dans l’inconnu, malgré ce que tout le monde semble croire. J’ai besoin de sûretés, de plans, d’idées, d’appréhender le futur correctement. Je suis venue vous voir car il paraît que vous êtes une magicienne du quotidien. Alors faites-vous magie. »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: let's say sunshine for everyone (lieona)   

Revenir en haut Aller en bas
 
let's say sunshine for everyone (lieona)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gold Paladin] Can You Feel the Sunshine
» Bazar de Vermina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NERVE :: Lorwels :: Morning Hill :: Residential Area-
Sauter vers: