AccueilAccueil  Règlement  Intrigue  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  Publicité  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
I'm just another player
Crédits : ©shiya (avatar) & ©Iloona (code signature)
Célébrité : Kristen Stewart.
Messages : 31
Personnalités : Une seule et unique, attendez, il n'y a pas la place pour quelqu'un d'autre.
Particularités : actuel concubin : père d'Isaïah Black manipulé pour sa richesse.
Possède plusieurs tatouages : un éléphant à l'intérieur de la cheville, le masque du Sans-Visage sur le majeur gauche, le dragon du Voyage de Chihiro dans le dos. Restent à venir des Kodamas, un tatouage en dessous de la poitrine.
Présence RP : Une fois par semaine.
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 15:35

Rosaleen Charity Hodges
« Your worst enemy will always be yourself »

Nom : Hodges, une vieille famille anglaise. Prénom : Rosaleen, surnomée la plupart du temps Rosa, ou Rose. Et de la rose, la jeune femme a plutôt conservé les épines que les pétales. Date/lieu de naissance : le 3 avril 1995, un frais printemps aux grèves aussi fréquente que les bourgeons givrés. Age : Vingt-deux grasses années. Nationalité/origines : Origines françaises, ce qui lui impose peut-être son impertinence, mais anglaise depuis plusieurs générations. Statut civil : Maîtresse, c’est un statut ? Orientation sexuelle : Hétérosexuelle renforcée. Métier/études : Barmaid au Queen Victoria, les études lui donnent la migraine. Situation financière : Aisée.  Traits de caractères : Profiteuse, autant des hommes que de la vie – Fuit l’ennui comme la peste, et surtout comme elle peut – Insolente – Intelligente, penchant plus dans la sournoiserie – Obsédée par le gain, la possession, et par-dessus tout, la richesse – Acheteuse compulsive, évidemment – Charmeuse, parce qu’elle s’amuse tellement, si vous saviez. Groupe : Player Niveau : Débutante. Avatar : Kristen Stewart Crédits : tumblr pour les gif, Iloona pour le code de signature, shiya pour l’avatar.
Depuis quand es-tu sur NERVE ? Qu'est-ce qui t'a poussé à t'inscrire au jeu ? Cela fait uniquement quelques semaines que je suis inscrite sur Nerve. Comme la plupart des cinglés, j’ai zappé la case « Voyeurs » pour immédiatement me plonger dans le bain glacé, mais sinon ça ne serait pas amusant, voyons. Le défi permanent, la possibilité de se surpasser, de découvrir des frontières, de les franchir. C’est grisant, de jouer avec son corps, avec son esprit. C’est grisant de dangerosité, d’activité. Parce que oui, mon but est de fuir l’ennui. Enfin, c’en est un. L’autre, c’est l’argent. Mais ça, je ne le répèterai pas deux fois. Il est mal vu d’accorder autant d’importance à quelque chose d’aussi matériel, mais je ne peux pas m’en empêcher, c’est plus fort que moi. La possession m’obsède. « Things owned end up owning you ». Il avait plus que jamais raison, le Tyler. Enfin, vous voulez la raison impériale pour laquelle je joue ? L’adrénaline, mes frères. Cette hormone de rêve, cette composition chimique royale. Neuf sublimes carbones, treize renversants hydrogènes et trois épatants oxydes d’azote. Cette formule, c’est ma drogue, celle autour de laquelle mon univers entier fonctionne. Celle pour laquelle je ferais tout, sans exception.

Quels seraient les gains que tu aimerais remporter par-dessus tout ? (Pour les joueurs) Une voiture de sport, bordel. Et puis un appart’, un bête d’appart, un magnifique loft. Oui, c’est beaucoup demander, mais on sait jamais jusqu’où j’irai. Pour l’instant, l’argent me suffit. Mais je suis une femme, et une paire d’escarpins à tomber par terre ou une robe plus scandaleuse que tout, évidemment que ça me rendra folle.

Que penses-tu des doutes planant sur le jeu ? Un jeu est un jeu. On perd ou on gagne, et on connait tous les risques quand on s’immisce dans Nerve. On sait que notre vie est en jeu, que notre carrière peut être détruite, que notre compte en banque est en danger. Mais c’est la vie, les p’tits, et si on commence à se terrer dans notre canapé au moindre danger on ne vivra plus jamais normalement. Alors certes, c’est étrange. Mais c’est tellement incroyable, aussi. Alors autant en profiter, parce qu’il ne sera pas là pour toujours.

Pseudo : Crats Âge : Dix-huit ans. Fréquence de connexion : Un jour sur deux, environ. Avis sur le forum C’est de la bombe ! Nerve = ouffissime. Forum rpg = toute ma vie. Vous devinez un peu la suite  Comment l'avez-vous connu : Je m’en souviens plus ._. Sûrement des partenaires, c’est souvent comme ça que je trouve. Autre chose : J’ai hâte de tout niquer 

_________________
Let this world explode
Dans le port d'Amsterdam, y'a des marins qui boivent, et qui boivent et reboivent, et qui reboivent encore. Ils boivent à la santé des putains d'Amsterdam, d'Hambourg ou d'ailleurs enfin, ils boivent aux dames. - Brel
       



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm just another player
Crédits : ©shiya (avatar) & ©Iloona (code signature)
Célébrité : Kristen Stewart.
Messages : 31
Personnalités : Une seule et unique, attendez, il n'y a pas la place pour quelqu'un d'autre.
Particularités : actuel concubin : père d'Isaïah Black manipulé pour sa richesse.
Possède plusieurs tatouages : un éléphant à l'intérieur de la cheville, le masque du Sans-Visage sur le majeur gauche, le dragon du Voyage de Chihiro dans le dos. Restent à venir des Kodamas, un tatouage en dessous de la poitrine.
Présence RP : Une fois par semaine.
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 15:36

Comme un air de paradis
« Il me semble parfois qu'en créant l'homme Dieu ait surestimé ses possibilités. » Oscar Wilde

« Il faut que tu viennes, Rosa, c’est important.
- Putain mais je suis au beau milieu de quelque chose là !
- Il est 5 heures du matin, qu’est-ce que tu peux bien foutre à cette heure là ?
- Ça te regarde, peut-être ?
- Je te retrouve là-bas dans 40 minutes, pas une de moins. »


Rosaleen peste. Malgré les multiples centimètres que lui rajoutent ses talons, malgré son envie irrésistible de rejoindre cette homme dans son lit, malgré la robe vert forêt moulante qui entrave ses mouvements, elle hèle un taxi en se plaçant sur la route, bafouille une excuse jonchée de jurons et s’engouffre à toute vitesse dans le véhicule. Elle soupire. Si seulement elle avait pu faire ça au milieu de la journée, celle-là. Fallait toujours qu’elle trouve le moyen de la faire chier. La belle fouille sa pochette argentée pour y trouver sa carte Élite HSBC. Le trajet jusqu’à la périphérie de Lorwels se fit plus rapidement qu’elle ne l’aurait espéré, peu hâtive de retrouver son grand frère. Thomas et elle n’avaient jamais été proches, et leurs sept années d’écart n’avaient rien arrangé. Alors qu’elle n’avait que seize ans, son frère était déjà marié et père d’un enfant. Rosaleen était née vers la fin d’un mariage, une alliance chaotique entre un alcoolique et une mégalomaniaque. Cette naissance était apparue aux yeux de tous comme une tentative désespérée d’éviter le divorce. Tentative qui échouera à l’aube des deux ans de la petite. L’enfant vécut toujours le cul entre deux chaises, ne sachant quoi préférer entre l’appartement miteux, mais calme de son père, et le loft spacieux, pourtant foyer de conflits de sa mère. Des figures parentales donc, peu présentes. Et quand la petite était au centre des discussions, c’était pour savoir quel parent était le plus apte à la garder. Parce que sa mère ne s’arrêta pas au divorce et au partage, en sa grande faveur, des biens. Elle avait derrière elle une famille aristocratique armée d’avocats, et elle se battit jusqu’à l’obtenir pour la garde complète de l’enfant. Une fois cette garde obtenue, à force de complot et de manigance pour prouver l’incompétence de son ex-mari et sa forte tendance à se bourrer la gueule régulièrement, elle le poursuivit une nouvelle fois pour acquérir une pension alimentaire. Cette fois-ci, les juges lui dirent de se la foutre dans le cul. En réalité, elle n’accepta jamais le divorce. Et Thomas et Rosaleen en furent toujours conscient. Des années après, elle en parlait encore comme une expérience traumatisante, jactait sur leur père avec des mots dépassant la raison. Thomas et Rosaleen avait fini par ne plus rendre visite à leur père, et quand il décéda d’un arrêt cardiaque, les enfants ne pardonnèrent jamais à leur mère les atrocités qu’elle avait pu dire sur lui, au point de les dégoûter de leur paternel. Un regret qui restera ancré à jamais, celui de ne jamais avoir pu dire à leur père que malgré tout, ils l’aimaient. Rosaleen avait quinze ans, et l’année suivante, elle se retrouva seule avec sa mère. De ses quinze à ses dix-huit ans, Rosaleen vécut comme une reine. La culpabilité avait fini par ronger le cœur de sa mère, et cette dernière enchainait excès et folies pour faire plaisir à sa fille. Alors qu’aux débuts, Rosaleen refusait jusqu’à même prendre le repas avec elle, elle finit par prendre goût à la luxure et à s’habituer à en profiter. Jamais, Ô grand jamais elle ne pardonna sa mère pour, indirectement, lui avoir empêché de connaître son père. Elle était trop jeune pour y comprendre quelque chose et l’influence qu’une mère peut avoir sur son enfant est incommensurable. Jusqu’à ce que cet enfant commence à réfléchir par lui-même. C’est pendant cette période que Rosaleen développa son attirance pour l’argent et la manipulation. Une adoration qui ne la quittera jamais. A ses dix-huit ans, alors que sa mère était persuadée d’avoir définitivement conquis le pardon de sa cadette, elle planta ses yeux verts perçants dans ceux de sa mère, lui affirma qu’elle ne l’aimerait plus jamais malgré tout l’argent qu’elle pourra lui donner, et quitta le domicile définitivement. Depuis quatre ans, elle a refusé de rencontrer sa mère en tête à tête et l’évite aux réunions de famille. Aujourd’hui, sa fuite prenait agréablement fin. Rosaleen reconnait l’ancienne église de sa commune, et elle sait qu’elle est bientôt arrivée. Le taxi se range sur le trottoir, le long d’un bâtiment à l’apparence désaffectée. Glauque, mais pas étonnant. Sans lui adresser un remerciement quelconque, elle quitte le taxi d’un pas tranquille. Ses talons claquent sur les dalles, ses épaules fièrement redressées, son buste droit, elle transpire l’assurance. Un air de gaieté danse dans ses yeux, mais le sérieux alourdit ses traits. Les circonstances ne se prêtent pas au jeu. Devant le bâtiment, aucun signe de son frère. « C’est pas vrai, il se fout de moi. » Elle grommelle. C’est à son habitude, de toute manière. Râler, jurer, incendier. Non pas qu’elle ne peut pas s’en empêcher, mais elle aime beaucoup trop ça pour s’en priver. Elle sort ses cigarettes, des Lucky Strike aux fruits rouges cette fois-ci. Elle changeait sans cesse, lassée avant la fin du paquet du goût. Elle repense à son père, dont elle se souvient à peine les traits du visage. Au lieu d’être triste, dans ces moments-ci, elle était pleine de haine. Elle qui avait toujours eu un tempérament de feu et une main de fer, elle n’avouait jamais ses faiblesses, du moins pas en public. Au loin, elle aperçoit une voiture. Dans cette bourgade, ce ne peut être que son frère qui conduit à toute allure. Il débarque rapidement de son véhicule, les jeunes adultes se toisent un moment, se saluent de la tête, et Rosaleen lâche un « C’est pas trop tôt. » dédaigneux. « Le p’tit s’est réveillé. » rétorque son frère. « Fallait porter une capote. » Le brun lève les yeux au ciel. Sa sœur ne changera donc jamais. Au fond, c’était tant mieux. Elle avait toujours été impressionnante de spontanéité, de naturel. Certes, sa version des faits était souvent plus vulgaire, plus brusque, mais c’était Rosaleen, elle était ainsi. Agressive, râleuse, impulsive. Un bon caractère de merde, qu’elle avait hérité de la famille entière. Ces défauts, elle les tenait de chacun des membres de la famille. Un beau mélange, un peu explosif, il faut l’avouer. Rosaleen prend la tête et pénètre dans le bâtiment. Une odeur macabre envahit ses narines, et elle n’est pas des plus agréables. Une sorte de renfermé, comme si on avait laissé une humidité croupir ici depuis des lustres. Ils suivent les indications et tombent facilement sur la salle qui les concerne. A l’intérieur, un homme les attend. Il a les cheveux noir ébène, des yeux explosés. Défoncé, il parvient à peine à prononcer quelques mots. « Nous sommes ici pour Madame Hodges. » Rosaleen avait assené ces mots comme on annonce une sentence, jalouse de ne pas, elle aussi, avoir du THC dans son sang. « B-bien. » Il bafouille, et Rosaleen sourit. Un sourire moqueur, qu’elle essaye de transmettre à son frère d’un regard, sans succès. Elle ouvre des grands yeux, c’est qu’on ne peut plus se marrer maintenant. Le fumeur occasionnel ouvre un grand tiroir, soulève le linceul et, sans poser ses yeux sur le cadavre, pose la question aux deux arrivants. « Est-ce bien Madame Hodges ? » Rosaleen s’approche légèrement, une grimace sur le visage. Elle a une sale gueule, sa mère. Le visage creusé, les rides multiples, les cheveux décolorés à l’extrême. Elle mourrait jeune. La jeune femme hoche la tête et pointe celle de sa génitrice « Regaarde, elle a encore son air hautain et suffisant. Avec son sourire insupportable, et ses lèvres empoisonnées. C’est bien elle. On peut pas faire une incantation quelconque ? Non parce qu’on sait jamais, avec elle. » Thomas ne peut s’empêcher de sourire. Non, leur mère n’avait vraiment pas été un exemple. Certes, ils ressentiraient tous deux une certaine tristesse, mais pour l’instant l’heure était au soulagement. Ils avaient bataillé longuement pour avoir une vie normale, et cela signifiait sans elle. Ils quittèrent la pièce aussi vite qu’ils étaient entrés, laissant le médecin légiste complètement perdu. Rosaleen rejoint la portière passager de la voiture de son frère. « Depuis quand tu dors chez moi, toi ? – Depuis que je l’ai décidé. – Parce que j’ai pas mon mot à dire, moi ? – T’as un canapé non ? – … – Et bah voilà, c’est réglé. » Elle le surprendrait toujours.

Pétard en main, ils discutent, comme rarement ils l’ont fait. « Alors frangine, tu deviens quoi ? Tes études avancent ? – Je n’ai jamais commencé les études, Tom. J’avais pas les sous, je travaille depuis toujours dans des bars, et maintenant dans le Queen Victoria. La classe un peu, hein ? – Tu reprendras jamais les études ? – Je sais pas. J’ai pas tellement envie de retourner dans un endroit où je dois écrire, pisser avec les autres, manger avec eux, discuter aussi. Sociabiliser, sans aucun intérêt. C’est vrai quoi, à quoi ils me servent ces potes là ? Ils sont fauchés, sans avenir, sans carrière. Non, franchement, c’est une perte de temps. – Tu sais qu’un back-up c’est jamais de trop ? Tu feras quoi, quand tu seras trop vieille pour bosser dans un bar ? – J’arrêterai de bosser bien avant d’être trop vieille, frangin, je trouverai un bon gars pour s’occuper de moi. Et toi alors ? Le gamin ? Le boulot ? – Ça va, ça passe. – Qu’est-ce que tu me dis pas, là ? – Pfff. Non, rien, j’ai pas envie d’en parler. Dis-moi, tu joues à Nerve ? – Pourquoi cette question, Thomas ? – Réponds, s’il te plait. – J’ai pas envie de subir une de tes morales à la con. – C’est pas pour ça, Rosa. Sérieux, dis-moi. – Oui. En tant que joueuse, oui. Pas depuis longtemps, je découvre un peu. J’attendais d’être un minimum calée dans cette ville pour jouer. Pourquoi ? – Tu penses que je pourrais faire quelques défis, de temps en temps ? – Juste comme ça ? Mon gars, tu peux pas choisir quand le défi tombera. Et puis fais pas l’con, avec ta femme et ton gosse. C’est pas un jeu pour les casés, ça. – Ok. Je vais me coucher. Quand tu te réveilleras je serai parti, alors un dernier conseil, la p’tite. Evite de foutre ta vie en l’air, s’il te plait, que je vienne pas constater les dégâts quand il sera trop tard. – T’inquiète pas pour ça, et puis si ça explose, je ferai ça bien, il n’y aura aucun reste. » Un clin d’œil anime son visage, et Thomas se rend une nouvelle fois compte de la légèreté sidérante avec laquelle sa sœur aborde la vie.

_________________
Let this world explode
Dans le port d'Amsterdam, y'a des marins qui boivent, et qui boivent et reboivent, et qui reboivent encore. Ils boivent à la santé des putains d'Amsterdam, d'Hambourg ou d'ailleurs enfin, ils boivent aux dames. - Brel
       



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Watchers pay to watch
Crédits : (c) eylika
Célébrité : Chloe Norgaard
Messages : 786
Personnalités : Que moi ♥
Particularités :

Sharpened by hate.
Strengthened by love.

Présence RP : J'ai eu les yeux plus gros que le ventre.
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 15:50

Bienvenue officiellement ma belle Bon courage pour terminer ta fiche de présentation et n'hésite pas si tu as des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm just another player
Crédits : Cranberry / tumblr
Célébrité : Hottie Watson
Messages : 155
Personnalités : Solitaire
Particularités :
«i don't pay attention to the world ending,
it had ended for me
many times
and began again in the morning.. »

Présence RP : régulière
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 16:04

ce titre elle a l'air explosive ta rosaleen, j'adore
bienvenuuuue ici hâte d'en lire plus sur elle

_________________
drugs in my veins
And if it kills me tonight, i will be ready to
die
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm just another player
Crédits : ©shiya (avatar) & ©Iloona (code signature)
Célébrité : Kristen Stewart.
Messages : 31
Personnalités : Une seule et unique, attendez, il n'y a pas la place pour quelqu'un d'autre.
Particularités : actuel concubin : père d'Isaïah Black manipulé pour sa richesse.
Possède plusieurs tatouages : un éléphant à l'intérieur de la cheville, le masque du Sans-Visage sur le majeur gauche, le dragon du Voyage de Chihiro dans le dos. Restent à venir des Kodamas, un tatouage en dessous de la poitrine.
Présence RP : Une fois par semaine.
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 16:05

Mercii vous deux
Eden, je vais être la maîtresse de ton père J'ai vu tout ça avec Isa

_________________
Let this world explode
Dans le port d'Amsterdam, y'a des marins qui boivent, et qui boivent et reboivent, et qui reboivent encore. Ils boivent à la santé des putains d'Amsterdam, d'Hambourg ou d'ailleurs enfin, ils boivent aux dames. - Brel
       



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm just another player
Crédits : Cranberry / tumblr
Célébrité : Hottie Watson
Messages : 155
Personnalités : Solitaire
Particularités :
«i don't pay attention to the world ending,
it had ended for me
many times
and began again in the morning.. »

Présence RP : régulière
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 16:10

oulalala, nous faudra un lien bien comme il faut alors

_________________
drugs in my veins
And if it kills me tonight, i will be ready to
die
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm just another player
Crédits : ©shiya (avatar) & ©Iloona (code signature)
Célébrité : Kristen Stewart.
Messages : 31
Personnalités : Une seule et unique, attendez, il n'y a pas la place pour quelqu'un d'autre.
Particularités : actuel concubin : père d'Isaïah Black manipulé pour sa richesse.
Possède plusieurs tatouages : un éléphant à l'intérieur de la cheville, le masque du Sans-Visage sur le majeur gauche, le dragon du Voyage de Chihiro dans le dos. Restent à venir des Kodamas, un tatouage en dessous de la poitrine.
Présence RP : Une fois par semaine.
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 16:11

Confirmé, évidemment

_________________
Let this world explode
Dans le port d'Amsterdam, y'a des marins qui boivent, et qui boivent et reboivent, et qui reboivent encore. Ils boivent à la santé des putains d'Amsterdam, d'Hambourg ou d'ailleurs enfin, ils boivent aux dames. - Brel
       



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 18:25

je me range dans la lignée des gens qui rigolent d'ce titre.
et puis ce choix d'avatar. bienvenue ici et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm just another player
Crédits : ©shiya (avatar) & ©Iloona (code signature)
Célébrité : Kristen Stewart.
Messages : 31
Personnalités : Une seule et unique, attendez, il n'y a pas la place pour quelqu'un d'autre.
Particularités : actuel concubin : père d'Isaïah Black manipulé pour sa richesse.
Possède plusieurs tatouages : un éléphant à l'intérieur de la cheville, le masque du Sans-Visage sur le majeur gauche, le dragon du Voyage de Chihiro dans le dos. Restent à venir des Kodamas, un tatouage en dessous de la poitrine.
Présence RP : Une fois par semaine.
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 18:52

Oh, je pensais que le choix d'avatar serait pas forcément le bienvenu ! Mais ça me fait plaisir de voir qu'elle est appréciée à sa juste valeur cette bonne femme Mercii Et oui, le titre m'a fait trop rire aussi, j'étais obligée

_________________
Let this world explode
Dans le port d'Amsterdam, y'a des marins qui boivent, et qui boivent et reboivent, et qui reboivent encore. Ils boivent à la santé des putains d'Amsterdam, d'Hambourg ou d'ailleurs enfin, ils boivent aux dames. - Brel
       



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 18:58

Bienvenue officiellement si t'as des questions n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I don't need this game
Crédits : blondie
Célébrité : Stephen amell
Messages : 148
Personnalités : Adam
Particularités : - etait fiancé à une bombe
- a trompé sa fiancé avec une autre et essaye de recommencer
- s'est fait tabasser il ya quelques années et il a encore honte de le dire aujourd'hui et il déteste qu'on le touche.
- il perdu un bébé
- il adore son job et déteste le club de strip ( il y va que pour ses clients)
- son partenaire veut exploiter le filon qu'est nerve, il ne veut pas.
Présence RP : Limitée, me mp.
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 19:03

Bienvenue ^^

_________________

are you ready to follow ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 19:17

Officiellement bienvenue ma belle Tu sais ou me trouver si tu as besoin de quoi que ce soit pour nos liens ou autre
J'ai hate d'en lire plus, bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I hate this game
Crédits : paper.moon & tumblr
Célébrité : Kendall Jenner
Messages : 261
Particularités :
Présence RP : 0/4 : overbookée
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 21:15

Bienvenue par ici

_________________

ONE START, ONE HEART, ONE LIFE TO LIVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm just another player
Crédits : ©shiya (avatar) & ©Iloona (code signature)
Célébrité : Kristen Stewart.
Messages : 31
Personnalités : Une seule et unique, attendez, il n'y a pas la place pour quelqu'un d'autre.
Particularités : actuel concubin : père d'Isaïah Black manipulé pour sa richesse.
Possède plusieurs tatouages : un éléphant à l'intérieur de la cheville, le masque du Sans-Visage sur le majeur gauche, le dragon du Voyage de Chihiro dans le dos. Restent à venir des Kodamas, un tatouage en dessous de la poitrine.
Présence RP : Une fois par semaine.
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 22:39

C'est tout fini, merci à vouus
Maintenant à l'attaaaaaque

_________________
Let this world explode
Dans le port d'Amsterdam, y'a des marins qui boivent, et qui boivent et reboivent, et qui reboivent encore. Ils boivent à la santé des putains d'Amsterdam, d'Hambourg ou d'ailleurs enfin, ils boivent aux dames. - Brel
       



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   Mer 7 Sep - 22:48



Félicitations


Elle est grave mystérieuse et envoutante Rosaleen, j'aime de ouf

C'est donc avec impatience que j'ai hâte de voir ton personnage évoluer en RP. Il est ultra important de remplir correctement ton profil pour que NERVE te donne des défis. Tu peux dès maintenant aller poster ta fiche de liens ici et ouvrir ton compte NERVE ici si c'est nécessaire. Si tu as des besoins particuliers, tu peux aussi poster des scénarios ou des préliens ici afin de trouver des petits camarades de jeu ainsi que demander un poste, un logement par ici. J'espère que tu passeras un bon moment parmi nous et n'hésite pas à nous contacter si tu as un souci Nous avons aussi le plaisir de te dire que la première intrigue a été postée et tu peux dès à présent y prendre part en allant la lire ici. Si tu as du mal à te retrouver sur le forum, voici la liste des liens à visiter qui pourra t'aider.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rosaleen. Si l'avortement est un crime , alors la masturbation est un génocide.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NERVE :: Level UP :: Are you a watcher or a player ? :: Présentations validées-
Sauter vers: