AccueilAccueil  Règlement  Intrigue  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  Publicité  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's the wrong kind of place to be thinking of you || Thoan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I don't need this game
Crédits : Roz
Célébrité : Jodie Comer
Messages : 20
Présence RP : Disponible
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: It's the wrong kind of place to be thinking of you || Thoan   Jeu 15 Sep - 18:02

« Allez, accompagne-moi. » Le bassin appuyé sur le bord de l'évier, les mains dans la vaisselle et les tympans un peu moins imperméables que voulu, je soupire silencieusement. Je n'ai aucune foutue envie de mettre les pieds là-bas. J'en ai rien à foutre, que ce soit l'anniversaire de sa mort. Ca fait des années qu'on ne fête plus l'anniversaire de sa vie, alors j'ai franchement un peu de mal à saisir la logique. « Pourquoi tu veux pas y aller toute seule ? » je grogne, en plaçant une assiette de plus sur l’égouttoir. « Je peux y aller toute seule, je pense juste que t'as besoin d'y aller aussi. » Je ricane. Ma mère et ses inquiétudes, franchement. Bientôt elle va me parler de cercles et de karma. Vous comprenez, comment je pourrais être en paix avec moi-même si je ne fais pas la paix avec mon frère ? Toujours cette même logique implacable.  Enfin, je préférerais qu'elle me parle de ses chakras plutôt qu'elle croie en dieu avec autant de ferveur, si on doit considérer sérieusement les choses. Comme elle ne répond pas, je glisse un regard vers elle. Son air sincèrement affligé me fait de la peine. J'arrête de rire, du coup. « Joanna, s'il te plait. » T'as raison, utilise mon prénom entier, aucun risque que ça m'exaspère assez pour que je te dise de lâcher l'affaire pour de bon. « Et on laisse papa tout seul ici ? » je fais, sachant que c'est un argument qu'elle ne pourra pas réfuter. Comme de fait, elle garde le silence un moment, nourrissant mes espoirs de rédemption avant de les pulvériser. « Tu n'auras qu'à y aller quand je reviens. » Nouveau soupir. Elle insiste. « Tu iras ? » « Hum. » Je crois que je sais d'où Eliott tenait son caractère atrocement buté. « Joanna. » « Quoi. » « Promets que tu iras. » « Maman ! » Le silence se fait. J'ai arrêté de m'activer dans l'évier, les mains crispées sur le rebord. Qu'est-ce qu'elle peut m'énerver, quand elle s'y met. De toute évidence, je n'aurai pas la paix avant d'avoir accepté. Alors je réfléchis une seconde aux différentes options qui s'offrent à moi. On est samedi, c'est le milieu de l'après-midi. Quand elle rentrera, ce sera le début de soirée. Elle me donne l'opportunité de ne pas être au bar au moment où il va commencer à y avoir du monde. Je pourrais le lui faire remarquer, mais je suis à peu près sure que ça ne l'arrêterait pas. Je suppose que je peux faire un saut au cimetière, y rester cinq minutes pour lui faire plaisir, et traîner quelque part en attendant de rentrer. « Très bien. » je fais, dans le soupir excédé de celle qui rend les armes.

* ~ * ~ * ~ * ~ * ~ *

C'est comme ça que je me suis retrouvée là. Au milieu des tombes bien blanches et bien propres, plantée comme un piquet pas droit devant une sépulture que je n'avais jamais vue avant. Il m'a fallu une éternité pour trouver la tombe. J'ai failli renoncer, et je me suis dit que ce serait trop idiot d'être venue jusqu'ici pour ne même pas voir l'endroit où il est enterré. Finalement, la sépulture est plus ou moins planquée derrière une haie ; il faut savoir qu'elle est là, on ne risque pas de tomber dessus par hasard, à moins d'avoir décidé de parcourir méticuleusement le cimetière de tous les côtés. Ou d'aller demander l'emplacement de la tombe à l'accueil, je suppose. D'abord, j'ai été surprise ; et puis j'ai compris que c'étaient les emplacements les moins chers qui étaient là. Même si ça reste scandaleusement onéreux.
Et maintenant ? Je regarde le marbre, songeant que c'est sûrement le moment où je devrais me mettre à ressentir quelque chose. Mon cœur me semble aussi sec que les quelques fleurs desséchées qui crèvent lentement au coin de la tombe d'à côté. Pas la sienne, parce que ma mère est venue plus tôt, souvenez-vous. Ça devait pas être beau à voir, avant son passage.
Je suis mauvaise langue. La fameuse tombe d'à côté, malgré les fleurs mortes, est bien entretenue. Peut-être que celle d'Eliott était dans le même état, du coup. Au prix qu'on paye l'emplacement, dans ce cimetière, ce serait la moindre des choses qu'ils s'occupent des tombes correctement. Si ma mère n'avait pas absolument voulu l'enterrer, il aurait été incinéré et on en aurait plus parlé. On aurait économisé une fortune.

« Comme quoi, faut que tu continues de nous emmerder encore maintenant. » je murmure, alors que je voulais penser. C'est étrange de m'entendre lui parler. Une seconde, je m'attends presque à ce qu'il réponde.
Réaliser qu'il ne le fera pas m'afflige inexplicablement. Ce n'est pas comme si je m'y étais sérieusement attendue, pourtant. « De toute façon je sais bien qu'il faut pas en attendre beaucoup de ta part. » Je parle toute seule, tout va bien. J'ai envie de rire à cause de mes conneries. Bouffée d'amertume. Non, j'ai pas envie de rire. Parce que tout ça c'est pas drôle, bordel. J'ai jamais eu un seul putain de mot d'explication. Pourquoi il est parti, pourquoi il est  revenu que comme ça. J'imagine que j'avais pas besoin d'un dessin et que c'était pas si difficile à comprendre. D'ailleurs j'ai bien compris. Mais j'avais droit à quelques mots. Un coup de fil, une lettre, peu importe ; des nouvelles, entre le moment où il est parti et celui où il est mort. Oh, je dis pas que j'aurais été au comble de la joie. Je l'aurais probablement envoyé balader s'il avait voulu reprendre contact. Ca ne m'empêchera pas de lui reprocher de n'avoir même pas essayé.

De toute façon, il n'a jamais essayé grand chose ; les efforts, c'était pas son truc. Pas pour nous, en tout cas. Au final, je ne peux pas le savoir, je suppose. Je le connaissais même plus vraiment. Jamais j'aurais pensé qu'il nous planterait comme ça et qu'il s'enfuirait avec Themis.
J'aimerais bien savoir ce qu'il lui trouvait de si extraordinaire pour la préférer à sa famille. Ok, on avait une vie de chien, mais c'était quand même moins la merde avant qu'il s'en aille. Pour nous. J'imagine que lui il a eu la belle vie, une fois déchargé de toutes les responsabilités qu'il n'a jamais vraiment assumées. J'espère qu'il s'est réveillé parfois au milieu de la nuit, bouffé par la culpabilité. Ce serait pas grand chose à côté de ce qu'on a vécu, mais ce serait peut-être un peu plus juste.
Non, pas plus juste. Ça me soulagerait juste un peu, moi. Je sais qu'il voulait pas d'une vie comme ça. Mais il avait pas le droit de s'en aller vivre ses rêves en m'arrachant les miens.

D'aucun me trouverait bien hypocrite de demander ce qu'il a trouvé à Themis, alors que de temps en temps, au détour de nulle part, un flash-retour ne manque jamais une occasion de me balancer un redoutable électrochoc. Souvenir diffus du désir inavouable -et inavoué -, enterré profondément sous la surface. Écrasé par des kilomètres de rancœur et d'amertume. Ca ne rend les retours que plus percutants.
Mais ce n'est pas comparable. Moi, je n'ai absolument rien fait. Parce qu'elle sortait avec mon frère. Je ne pouvais pas lui faire ça. Je n'ai pas eu l'occasion, non plus, mais je ne l'aurais pas fait. Et surtout, je n'aurais pas abandonné ma famille dans une telle merde pour pouvoir vivre mon petit rêve égoïste. Facile à dire, je sais. De toute façon, on pourra jamais vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
It's the wrong kind of place to be thinking of you || Thoan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de place ! faites place à Lunacade ^^
» 2009-10: Match 3em place de la ligue : Amazon VS Skaven
» [RESOLUE] Agrandir la place du thermomètre
» Habbor, toujours sur place !
» La mise en place de la féodalité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NERVE :: Lorwels :: Crown Heights :: Little Graveyard-
Sauter vers: