AccueilAccueil  Règlement  Intrigue  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  Publicité  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 'Cause you know I love the players ft. Judikaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I'm just another player
Crédits : angel180886
Célébrité : Colton Haynes
Messages : 82
Particularités :
Présence RP : Régulière
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : débutant(e)

MessageSujet: 'Cause you know I love the players ft. Judikaël   Lun 19 Sep - 0:04

'Cause you know I love the players
And you love the game

Mon premier vrai défi NERVE. Enfin. Ca fait un bout de temps maintenant que je suis inscrit sur le jeu et, bien entendu, j'ai déjà réalisé quelques défis, seulement voilà, entre ceux qui étaient groupés et les quelques défis individuels insignifiants que j'ai eu jusque là, je n'avais pas vraiment ressenti l'excitation dont tous les joueurs parlent lorsqu'ils accomplissent un défi. Et aujourd'hui aurait pu être exactement du même genre, mais le défi que j'ai reçu n'a absolument rien de banal, rien d'ordinaire, rien qui puisse me faire penser que ça n'est pas digne de moi. Parce que lorsque j'ai senti mon téléphone vibrer et que j'ai vu que j'avais un nouveau défi, je me serais attendu à tout sauf à ça : Faire tatouer Zima.

Enfin ! Un défi qui en soit vraiment un ! Un défi qui fait monter en moi l'adrénaline, qui me pousse à me demander si j'ai vraiment envie de l'accepter. Parce que tous mes watchers savent parfaitement que j'adore ma chienne plus que tout au monde, et que je ne fais rien à la légère la concernant. J'ai mis un petit temps avoir de donner ma réponse, pesant le pour et le contre : la somme n'était pas énorme, 50£, à peine de quoi payer le tatoueur et il fallait trouver un tatouage qui en vaille la peine. Mais d'un autre côté, me dégonfler maintenant, au premier vrai défi, condamnerait ma carrière de joueur avant même qu'elle ait commencé... Et puis, avoir un chien tatoué pourrait très rapidement devenir ma marque de fabrique, mon petit quelque chose unique qui me distingue des autres joueurs...

C'est pour ça qu'après mûre réflexion, je suis en chemin pour le salon de tatouage le plus réputé de Lorwels, Ink Vader, accompagnée de ma chienne, pour une surprise très spéciale à laquelle j'en suis certain le tatoueur ne s'attend pas le moins du monde. A mesure que l'on se rapproche de la boutique, je sens l'anxiété me gagner : et si je me fais jeter ? S'il refuse de tatouer Zima ? Je sais qu'elle ne bougera sous aucun prétexte si je lui en donne l'ordre et vu le tatouage que j'ai en tête, ça ne devrait pas durer longtemps, mais le tatoueur pourrait ruiner ce défi pour moi et je ne pourrais pas y faire grand chose...

Je fais le vide dans mon esprit, refusant de paniquer alors que rien n'est encore fait. A la place, je me concentre sur mon portable, savamment dissimulé dans la poche avant de ma chemise pour pouvoir tout filmer sans éveiller les soupçons, parce que déjà qu'un tatouage pour un chien c'est loin d'être banal, si je me mets en plus à filmer, je vais me faire jeter, c'est une évidence.

Nous arrivons devant le magasin et je pousse la porte, laissant Zima entrer la première : comme d'habitude, elle n'a pas de laisse, mais elle m'obéit au doigt et à l'oeil. Aussi, quand je lui demande d'un sifflement de venir au pied et de ne plus bouger alors que je m'approche du comptoir, elle s'exécute sans broncher. Il n'y a visiblement personne là tout de suite, et j'en profite pour attraper mon portable et commencer à filmer. Je le reglisse dans sa cachette avant de demander sans trop hausser la voix pour ne pas faire sursauter un éventuel tatoueur en pleine action : "Il y a quelqu'un ? Ce serait pour un tatouage ?"

Evidemment que c'est pour un tatouage, crétin, t'es pas là pour faire un tennis... Je me maudis de ma stupidité et espère que la suite va tout de même bien se passer, parce que pour l'instant c'est mal parti, et pourtant j'ai quand même besoin de gagner en popularité si je veux briller sur NERVE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: 'Cause you know I love the players ft. Judikaël   Dim 25 Sep - 0:26

'Cause you know I love the players

Judikaël & Lev



Nerve, encore toujours, violence que tu gardes toujours en toi comme une boule de douleur que tu caches pour qu'elle n'explose pas. Salon pratiquement vide, quelques soupirs, violence, douleur, chaire qui se déchire et qui se teinte plutôt de mille et une couleurs. Les œuvres d’art, les traits, toutes ces peaux et tous ces visages que tu observes, œuvres qui ne sont pas et ne seront jamais tiennes. Et ça pique le cœur et l’estime, bientôt terminé, débarrassé de ton rêve dans lequel tu t’étais englué. Cuisses fermes, côtes tendres et poignets fins, le sang bouillant dans tes veines, exploit fatigué et fatiguant, couleur pâle, morte, teint gris, yeux comme du saphir. Regard de tueur et orbes incendiaires, tu te noies avec plaisir et délectation dans la douleur que tu te provoques. Passion dévastatrice, dépravée et éphémère qui brise le cœur en soufflant sur les os. Aigle trop indécis qui fond sur une proie comme sur la vie, il déchire, il argumente, il blesse encore et encore dans une symphonie grisante de décadence enfantine. Amère et indélicate fleur de jardin, mauvaise herbe qui bouffe la terre, pourriture qui brise et fait craquer l’échine et retire les épines de poison. Poli la mort comme un diamant trop brut. Féroce lion qui s’acharne, famille qui brule dans une mare carmine et le fer qui s’introduit sinueusement, crocs prisonniers de ta peau.
Cloche de la porte qui s’arque et s’adapte à l’ambiance crève-cœur. Judas aux yeux clairs qui juge et s’amuse presque. Victime pas si laide et téléphone prêt à être dégainé pour filmer la scène dans ta main opale. Sourire étrange et irrévérencieux, masse blonde qui s’échappe, s’adapte à une richesse environnementale immense, les yeux écarquillés et la chaleur humaine oubliée depuis quelques jours déjà. Animal qui s’approche, fragile homme et son chien, gosse qui observe, gamin qui se questionne, qui se met à rire comme possédé, pollué par une certaine vie. « J'pense que j'suis quelqu’un. » Geste vague, fugace, traînée de poudre devant des yeux visiblement perdus. « Généralement on ne va pas trop chez un tatoueur pour se faire couper les cheveux ou faire une permanente. » Tête penchée sur tes bras, avachis sur ta chaise et sur ce qui te sert de bureau. « Ce serait pour faire quoi ? T'sais normalement je ne devrais pas accepter ton chien ?  À cause des germes, ce genre de truc. » Sourire canaille qui blesse tes lèvres, langue qui sort, piercing qui brille, sourcils froncés, perdus dans l’immensité, dans le vague que le gars t’inspire soudainement. « C’est quoi son nom à ta bête ? » Crétine demande, fragile enfant qui demande, veut savoir, trop, beaucoup trop.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
'Cause you know I love the players ft. Judikaël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» love and hate
» Habbo Love 2007 = Pourrave
» all you need is love
» Le clip love game :)
» Manifestation au resto love love.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NERVE :: Lorwels :: Crown Heights :: Lullaby Alley :: Ink Vader-
Sauter vers: