AccueilAccueil  Règlement  Intrigue  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  Publicité  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Writing on the wall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I hate this game
Crédits : paper.moon & tumblr
Célébrité : Kendall Jenner
Messages : 261
Particularités :
Présence RP : 0/4 : overbookée
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Writing on the wall   Mer 21 Sep - 22:08

writing on the wall

Plus elle avançait dans la lecture de l'article du journal, plus elle était excitée de découvrir qui se cachait derrière. La tonalité de l'article lui laissait croire que la personne qui l'avait écrit avait le même point de vue qu'elle sur NERVE. En arrivant au dernier mot, elle regarda de qui l'article était signé et son esprit commença déjà à échafauder un plan pour prendre contact avec cette personne. Elle se dirigea vers sa chambre, fit une rapide recherche sur Google pour connaître où se trouvait le siège du journal. Elle se réjouit de voir qu'il se trouvait dans le même quartier qu'elle. Elle déchira grossièrement le journal pour ne garder que l'article et jeta un coup d’œil à l'horloge. Vu l'heure, elle décida de se mettre en route. Elle attrapa sa veste en chemin, pris son sac et ses clés et quitta l'appartement.

Elle tourna à un carrefour, puis à un autre et se trouva devant ce grand bâtiment où les gens entraient et sortaient librement. Elle poussa les portes tournantes et se dirigea vers ce qui semblait être l'accueil. La réceptionniste leva l'index en sa direction pour lui demander une minute alors qu'elle finissait son appel. Dylan en profita pour sortir l'article de sa poche pour ne pas écorcher le nom de la journaliste qu'elle espérait pouvoir rencontrer. Enfin, la réceptionniste la jaugea du regard avec un sourcil arqué, plein de jugement. Dylan lui adressa un sourire timide avant de lire le nom de la journaliste. Bonjour madame. Je souhaiterai savoir si Juliet Johnson est là aujourd'hui ? A la fin de sa requête, elle replia soigneusement l'article du journal et le replaça dans la poche de sa veste. La réceptionniste pianota sur son clavier un instant. Vous avez rendez-vous ? Ah, Dylan n'avait pas pensé à ça. Elle était venu sur un coup de tête, portée par l'euphorie de l'article qu'elle venait de lire. Elle n'avait pas pensé au fait que Juliet puisse profiter de son jour de congé, ou qu'elle soit occupé en réunion ou autre. N...Non. Ca y est, la réceptionniste et son air aimable allait lui demander de rentrer chez elle. J'aimerai juste lui parler de son article. Ce n'était peut-être pas un bon argument, alors pour mettre les chances de son coté, elle décida de mentir un peu. J'ai un scoop concernant NERVE et je pense que ça pourrait lui plaire. Le scoop, qui n'en était pas vraiment un, était qu'elle détestait NERVE. Voilà tout. La réceptionniste hocha la tête, et lui montra les sièges qui étaient un peu plus loin. Je vais voir si elle est disponible. Vous pouvez attendre là bas. Dylan la remercia avant de partir en direction des sièges. Elle prit place, et du coin de l’œil elle vit la réceptionniste s'activer. En attendant l'arrivée de la journaliste, Dylan répétait ce qu'elle allait pouvoir lui dire pour glorifier son association.

Au bout de dix minutes, alors qu'elle commençait à perdre espoir, elle vit une personne s'approcher avec la réceptionniste. Dylan se relava en les voyant venir vers elle. Voilà mademoiselle Johnson. La jeune femme leva la main vers elle, et Dylan s'empressa le lui serre pour la saluer. Bonjour, je m'appelle Dylan et j'aimerai vous parlez de votre article sur NERVE. La réceptionniste s'en alla, laissant les deux jeunes femmes ensemble. Idéalement, Dylan aimerait parler de son association dans un endroit un peu plus privé mais elle n'allait pas pousser Juliet Johnson à l'emmener dans son bureau.

_________________

ONE START, ONE HEART, ONE LIFE TO LIVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to NERVE
Crédits : tearsflight
Célébrité : Elizabeth Olsen
Messages : 47
Présence RP : 4/7
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: Writing on the wall   Ven 23 Sep - 17:05

Writing on the wall

feat. Dylan && Juliet

Ma pièce était parue ce matin dans le journal. Ce n'était pas grand chose, en soi, c'était simplement un article dans lequel je dévoilais les nouvelles statistiques qui avaient été analysées sur la participation des voyeurs et des joueurs sur NERVE. Comme je détestais ce principe, je me permettais de soulever quelques questions auxquelles personnes ne pensait et je me permettais également d'exprimer mon opinion du jeu en disant qu'il servait surtout d'échappatoire aux gens en déroute. Oh, j'en connaissais sans doute quelques uns. J'en connaissais surtout un et cela me désolait. Mon frère n'avait jamais été un modèle de réussite sociale, mais sa participation à ce jeu n'avait fait que précipiter, voire empirer sa descente aux enfers. Il n'avait jamais été vraiment à sa place, mais je doute qu'il aurait trouvé une place en prison si le jeu ne l'avait pas poussé à le faire. Au-delà de cela, je soulevais également dans mon article le fait qu'il était fort probable que l'effet de groupe pousse de nombreux adolescents à accepter les défis que cela entraînait. Et une fois coincé dans cette spirale, qui savait quand on pouvait en sortir. Cela devenait une sorte de secte, dans laquelle tout le monde avait son mot à dire sur chacune de ses actions. Bien sûr, mes termes étaient très différents, mais je peinais à garder la neutralité journalistique quand on arrivait sur le sujet. J'étais néanmoins satisfaite de ce que j'avais écrit, même si en regardant les réactions sur le site du journal, j'avais apparemment uniquement atteint la population âgée de 50 ans et plus. Les jeunes étaient trop concentrés à jouer au jeu comme pour s'y intéresser, sans doute.

Installée à mon bureau, je me frottai les yeux. Je me prenais la tête sur un article sur une typologie sur les électeurs de chaque parti, je ne trouvais jamais les formulations adéquates pour les qualifier sans pour autant porter un jugement de valeur quelconque sur les choix. La vie d'un journaliste d'enquête était plus difficile qu'on le pensait. Parfois, les gens s'offusquaient pour un rien, surtout avec cette tendance au politiquement correct. La seule chose qui me rassurait, c'était que c'était un relativement petit article et que je pouvais continuer en parallèle mes recherches sur NERVE. Je voulais trouver quelque chose, des chiffres, unne info, une astuce, quelque chose qui me permettrait d'afficher le jeu pour ce qu'il était réellement, à savoir une source de danger, non seulement pour les joueurs, mis aussi pour les gens qui subissaient ces blagues et ces plaisanteries. Le pire étant qu'il n'y avait pas que des jeunes qui se laissaient entraîner, mais également des gens puissants, avec de l'argent et de l'influence. Cela me faisait froid dans le dos. Décidant de faire une pause, je me levai et m'étirai. Vêtue d'un jean boyfriend et d'un t-shirt noir un peu ample, je lâchai mes cheveux qui étaient prisonniers d'un chignon lâche, laissant cascader mes mèches chatain clair sur mes épaules, puis tirai mes ains en arrière en soufflant. Un café et un paquet de M&Ms, c'était tout ce qu'il me fallait aujourd'hui. De toutes façons, c'était une de ces journées cool, où la seule chose que j'aurais vis à vis de moi, c'était l'écran de mon ordinateur. J'allais partir à la cafétéria lorsque je vis la réceptionniste du journal arriver vers moi, avec un petit papier à la main. "Hé, attends, Juliet. Il y a quelqu'un qui te cherche…" Je lui fis une moue en poussant un soupir. Je n'avais vraiment pas prévu de voir qui que ce soit aujourd'hui. "Je n'ai pas de rendez-vous aujourd'hui, dis lui d'en prendre un." Je n'étais habituellement pas désagréable, mais j'avais de la peine à me concentrer sur cet article et en plus, je ressemblais à rien. Mais je ne m'attendais pas à la suite. "Je pense qu'elle a lu ton article aujourd'hui et… elle dit qu'elle a un scoop sur NERVE. Je sais que t'as prévu de voir personne mais ça t'intéresse non?" La bougresse, elle savait comme on fonctionne, nous les journalistes. Un scoop et des infos, c'est tout ce qu'il nous faut pour presque tout accepter. Je soupirai et pris un blazer noir que je laissais traîner dans mon bureau au cas où. Ça faisait au moins un minimum sérieux.

Je la suivis donc sans hésitation dans le hall, dans lequel elle me présenta une jeune femme qui me surprit. Non, ce n'était certainement pas ce à quoi je me serais attendue. Jeune, jolie, elle était plutôt le genre de personne qui jouait à NERVE. Je m'approchai, la main tendue, alors que ma collègue me présentait. "Juliet Johnson, enchantée." La jeune femme me prit la main et la serra, se présentant comme Dylan. Je ne savais pas ce qu'elle avait à me proposer comme info, mais au point où j'en étais, tout était bon à prendre. Je hochai donc la tête. "Bien sûr. Est-ce que vous voudriez un café, Dylan? Je me dirigeais justement vers la cafétéria pour en prendre un." Je lui offris mon sourire professionnel, histoire de la mettre un peu en confiance. Puis, à la cafétéria, nous serions sûrement plus tranquilles que dans le hall, quelle que soit l'info qu'elle voulait me donner.

made by guerlain for bazzart


HJ: je ferai la mise en page après, ma batterie meurt bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Writing on the wall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Avenger of Zendikar+Wall of Roots
» [Deck Type 2] - Turbo Fog ou Jacerator
» [Bionicle] Topic à Images
» Un pour le flood et flood pour tous !
» [EDH] Devour for Power... and time!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NERVE :: Lorwels :: Morning Hill :: Silk Paper-
Sauter vers: