AccueilAccueil  Règlement  Intrigue  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  Publicité  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 never understimate fate - cally

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I don't need this game
Crédits : blondie
Célébrité : Stephen amell
Messages : 148
Personnalités : Adam
Particularités : - etait fiancé à une bombe
- a trompé sa fiancé avec une autre et essaye de recommencer
- s'est fait tabasser il ya quelques années et il a encore honte de le dire aujourd'hui et il déteste qu'on le touche.
- il perdu un bébé
- il adore son job et déteste le club de strip ( il y va que pour ses clients)
- son partenaire veut exploiter le filon qu'est nerve, il ne veut pas.
Présence RP : Limitée, me mp.
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: never understimate fate - cally   Dim 25 Sep - 0:42

Elle avait décidé de se barrer de la voiture et j'avais laissé faire, espérant que je puisse enfin oublier tout ça. J'arrivais à éviter Sarah, il suffisait que je boss encore plus non ? ce serait pas un problème, il y avait des projets à approuver, des clients à convaincre, du personnel à engager, je seras occupé. Le problème étant que tôt ou tard, on se croiserait, il fallait du coup la jouer fine. Une mutation ? Ce serait le mieux. pour nous. On oublierait, elle aurait une bonne place, ailleurs, loin d'ici. Je suris à n idée. j'arrivais, trempé, au taff. Ma secrétaire se mit à s'exciter comme une folle en me voyant mouillé. Elle prit une serviette et me demanda de me déshabiller. J'essayais tant bien que mal sans arriver avec un bras. Elle finit par décider de m'aider et enlevait tout doucement les boutons de ma chemise, découvrant mon torse nu. Elle se mit, instinctivement à passer un doigt sur mes cicatrices. - Vous ne savez toujours pas qui a fait ça ? - Me demande 'elle. Non. En réalité j'avais enquêté puis abandonné plus tard. Parce qu'une partie de moi savait qu'ils pourraient vouloir finir le job. La chemise était presque ôtée, sa main posée sur mon dos, remettant l'écharpe en place. J'avais envie de rire en voyant la situation de l’extérieur. Dire que Lies pensait que je me tapais ma secrétaire. Certes elle était pas moche, ni stupide, mais je n'avais jamais été attiré. Je fis le mail qui annonçait sa mutation. Elle pouvait choisir la ville, tant que c'était pas ici. Je souris comme un idiot. Elle va me fusiller. J'attendais ue réaction mais pas celle ci aussi rapidement qui plus est. j'entendis un bruit. elle était devant la porte, surement furieuse. j'étais assis, torse nu, le bras plaqué contre ma peau, la secrétaire tenait mon autre épaule, et ma chemise dans l'autre main et s’apprêtait à me retirer mon pantalon. Sans faire grand cas de sa présence je laisse la secrétaire m'aider à ôter mon pantalon trempé pour me trouver en boxer. Elle partait, je ne risquais pas de me rétamer. Elle disparaîtrait et mes problèmes avec, c'est ça ? - On peut vous aider ? - Que je lui assène comme si de rien était. Elle était un poison pour ma raison, il n'était pas question que je merde encore une fois.

_________________

are you ready to follow ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to NERVE
Célébrité : Katie Cassidy
Messages : 55
Particularités :
Présence RP : .
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: never understimate fate - cally   Dim 25 Sep - 23:10


never understimate fate

« Cally il t’es arrivé quoi ? » Les gouttes dégoulinaient sur le sol de l’atelier, le regard noir elle vrilla sur la personne qui venait de lui poser cette question « Bah j’ai vu qu’il pleuvait je me suis dit tiens si j’allais dessous pour finir trempée ! » c’était quoi cette question de merde ? Oui elle n’était pas d’humeur et ça ne risquait pas de s’arranger de la journée ! Heureusement pour elle, elle avait beaucoup de travail à finir ce qui faisait qu’elle allait s’y plonger et ne plus rien voir autour, ou même penser. Une très bonne nouvelle pour sa personne, surtout après l’épisode de la limousine. Si on lui avait prédit ce qui allait se passer lors de cette journée, elle serait sûrement restée au fin fond de son lit ! Rejoignant son antre de travail elle se dirigea vers l’arrière salle pour attraper la serviette dans son sac de sport pour commencer par se sécher les cheveux, les fringues elle y viendrait après. Au pire elle pourrait toujours emprunter des modèles en attendant que ses vêtements sèchent. Certes il n’y avait que de la lingerie, mais vu qu’elle ne quitterait pas son bureau… Oui elle allait faire ça, elle attrapa la nuisette bordeaux en soie et dentelle sur laquelle elle travaillait et l’enfila. Au final ça lui faisait une robe courte… Très, très courte ! Mais ce n’est pas comme si elle avait le choix. Après avoir étendu ses vêtements elle s’affala sur la chaise de son bureau, prenant sa tête entre ses mains. « Tu veux en parler ? » Cally releva la tête pour voir Eva s’avancer vers elle, Eva l’amie de sa mère, celle qui l’avait embauché et qui « supervisait la transition du changement de direction », comme si Cally allait un jour pouvoir le digérer ce rachat. Elle lui tendit un trench beige que Cally prit avec un sourire « C’est rien d’important ! ».

Une sonnerie retentit annonçant qu’elle venait de recevoir un mail « Mais il se fout de MA GUEULE ?! » Une putain de mutation ? Il va voir où je vais lui la foutre sa mutation ! Elle enfila le trench en vitesse le fermant à mesure qu’elle marchait sous le regard interrogateur d’Eva. Oui elle était furieuse et là il n’était plus question de hiérarchie, elle allait clairement lui donner son avis sur ce mail et sans aucune forme de politesse. Elle sentait la veine au niveau de sa tempe palpiter à un rythme effréné, si ses yeux pouvaient lancer des rafales d’éclair elle aurait tué toutes les personnes qu’elle venait de croiser. Même la scène étrange qu’elle avait devant les yeux entre Adrian et sa secrétaire ne l’interpella même pas. « On peut vous aider ? » SERIEUX GARS ?!Elle venait de passer en mode amazone prête à lui assainir n’importe quel coup « On va faire vite, si jamais y’a un problème avec moi tu prends tes affaires et tu retournes à ton siège je ne sais où t’auras pas de mal à nommer un responsable ici ! » Plus de vous, plus de discours poli, tout était parti en fumée « Il est HORS DE QUESTION que je quitte cet endroit ! J’étais là bien avant toi et contrairement à toi qui ne réfléchit que par l’intérêt et le compte bancaire je tiens à cet endroit alors va bien te faire foutre avec ta mutation ! » Elle s’approcha d’Adrian fixant son regard dans le sien « Et si ça ne plait pas à Monseigneur et bien il ne reste plus qu’à me virer ! » Okay elle jouait avec le feu, mais avec un père avocat déjà elle était sûre de gagner n’importe quel procès pour licenciement abusif, et il cherchait à la provoquer avec cette histoire non ? Eh bien elle allait faire la même chose !

Personne n’est irremplaçable dans une entreprise, mais il fallait reconnaitre qu’elle abattait toujours un travail impressionnant et qu’elle était douée dans ce qu’elle faisait alors s’il voulait se priver du meilleur élément, elle trouverait sans mal à la concurrence ! Ce n’était pas non plus le but recherché, mais comme on dit à la guerre comme à la guerre…
© HELLOPAINFUL ©Ell

_________________
I'm not here for your entertainment you don't really want to mess with me tonight, just stop and take a second I was fine before you walked into my life cause you know it's over before it began ©️ signature by anaëlle.
You and your hand tonight


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I don't need this game
Crédits : blondie
Célébrité : Stephen amell
Messages : 148
Personnalités : Adam
Particularités : - etait fiancé à une bombe
- a trompé sa fiancé avec une autre et essaye de recommencer
- s'est fait tabasser il ya quelques années et il a encore honte de le dire aujourd'hui et il déteste qu'on le touche.
- il perdu un bébé
- il adore son job et déteste le club de strip ( il y va que pour ses clients)
- son partenaire veut exploiter le filon qu'est nerve, il ne veut pas.
Présence RP : Limitée, me mp.
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: never understimate fate - cally   Mer 5 Oct - 16:54

Je me doutais un peu que la furie apparaîtrait ainsi, je ne savais juste pas ce qu'elle allait dire et à quel point elle serait furieuse. C'était presque jouissif et drôle de la voir s'époumoner. Même si j'aurais préféré que ce soit plus facile, je me doutais qu'elle allait piquer sa crise. Les femmes étaient toutes irrationnelles. Le pire c'est que je n'essayais pas de comprendre parce que je savais que je devais éviter son contact. Je finirais avec un procès au cul ensuite, parce que j'étais pas fichu d'être de marbre face à elle. Je la regardais raler avec un sourire en coin. Elle ne voulait pas partir, alors elle prenait un risque. Tant pis, j'avais d'autres idées en stock pour créer un mur entre elle et moi. Elle parlait de licenciement, je n'y avais pas songé, parce que contrairement à ce qu'elle disait, l'argent n'étais pas au dessus de mes autres priorités. - Te virer ? Bonne idée, mais veux tu vraiment perdre ton job ? Remarque avec ces références et ton minois, ton talent, tu trouverais vite. - Si elle me pensait insensible, et si ça pouvait bien l'éloigner, ça m'aurait arrangé. Ok, une partie de moi détestait l'idée qu'on pense ça de moi. Je demandais d'un signe à mon assistante de nous laisser. Manquerait plus qu'elles se mettent à discuter toutes les deux. Daisy avait tendance à grogner quand on oubliait qui j'étais et comment il était approprié de m'adresser la parole. Moi ça m'amusait. - Vous savez quoi, je vais vous assigner un autre boss., vous pourrez lui expliquer depuis le début ce que vous êtes en train de développer.  Vous n'aurez donc plus affaire à moi. Je vous serais gré du coup d'éviter ce bureau désormais. Si le moindre incident arrivait, je vous en prie, Daisy saura vous répondre, j'ai toute confiance en elle. Et les minijupes ne la distraient pas. - Autrement dit, moi j'étais pas fichu d'être pro, Daisy, oui. encore heureux. je ne comptais plus tous les galas ou j'avais emmené Daisy et elle m'avait empêché de dire ou faire ce que j'avais eu envie à un moment donné de rétorquer ou faire avec un client ou pire, un officiel. Il m'arrivait à présent de me demander si de rester dans le cliché de se taper la secrétaire je n'aurais pas eu moins d'emmerdes. Daisy trouvait stupide ce que j'avais fait et ce n'était pas par amitié avec Sarah mais juste parce que je perdais de vue le reste perturbé. Elle était parfois le repère qui manquait à présent dans ma vie. Cally était celle qui détraquait absolument toutes les boussoles avec un foutu regard ou une démarche. - Cela vous convient il Mme Sutherland ? Sommes nous d'accord  Maintenant, sorte de ce bureau, aux dernières nouvelles, je ne suis pas en tenue pour recevoir. - Je me détournais et attrapai mon pantalon, me penchant vers le sol, grimaçant Daisy attrape le dit pantalon et glissant ses mains sur mes hanches et mes fesses m'aide à l'enfiler, un sec. Je n'avais jamais désiré Daisy, pas qu'elle était laide, au contraire, mais je n'y avais pas songé, parce que je mélangeais pas travail et plaisir. Mais ce n'était pas la première fois que es mains atterrissaient sur moi. Une infime partie de moi aurait aimé que ca rende dingue la folle en face.

_________________

are you ready to follow ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to NERVE
Célébrité : Katie Cassidy
Messages : 55
Particularités :
Présence RP : .
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: never understimate fate - cally   Mer 5 Oct - 21:24


never understimate fate

Furieuse serait encore bien loin de décrire l’état dans lequel elle était. Elle n’avait pas réfléchi une seule seconde et avait foncé tête baissée dans le bureau de son patron ce qui aurait quand même dû lui donner matière à réfléchir, mais non ! L’impulsivité et la colère avait largement pris le pas sur toute rationalité possible. Est-ce que finalement ça ne serait pas mieux de se faire virer ? On éviterait bien des problèmes à l’avenir… Et s’il continuait à lui sourire ainsi elle allait lui balancer son agrafeuse et le ciseau à la tronche… Ou alors la lui lacérer, comme ça il y aurait des lambeaux de peau partout ce qui serait nettement plus amusant… Il fallait vraiment qu’elle arrête de regarder les films d’horreur avec Blake ! « Te virer ? Bonne idée, mais veux tu vraiment perdre ton job ? » Bah oui monsieur connard, quelle déduction brillante ! C’est pour ça que je gueule rien qu’à la mutation ! « Remarque avec ces références et ton minois, ton talent, tu trouverais vite. » Elle ne put s’empêcher de lâcher un léger rire « Vraiment trop aimable ! » Elle devait le prendre comme un compliment ou bien ? Alors certes dans le descriptif il y avait le mot talent, mais qu’on puisse dire qu’elle se ferait embaucher grâce à ses atouts physiques ? Finalement le ciseau elle allait lui planter dans la jugulaire pour que le sang se répande vite ! Il n’y avait qu’à voir au travail, elle n’avait jamais de tenue provocante, elle ne mettait même que des pantalons ! Alors non elle n’en jouait pas et il lui balançait cette carte-là à la tronche, elle sentait son sang bouillir dans ses veines, n’attendant qu’un signal afin de passer à l’attaque… Si seulement elle le pouvait !

« Vous savez quoi » Ah on repasse au vous ?! C’était parti pour le monologue patronal et oui elle pensait pendant ce temps aux meilleurs moyens de dissimuler un meurtre en suicide… « je vais vous assigner un autre boss » Voilà une idée qu’elle est bonne ! « Vous n'aurez donc plus affaire à moi » Mais c’est que c’était noël avant l’heure ! « Je vous serais gré du coup d'éviter ce bureau désormais. » Ah mais je vais l’éviter pire que la peste chéri ! Même le jour où elle aurait un problème elle enverrait quelqu’un à sa place, plus jamais elle ne refoutrait les pieds ici, chacun à son étage et basta ! Elle croisa les bras sur sa poitrine « Et proposer ça AVANT de parler de mutation non ? Pas venu à l’esprit ? Où c’était juste pour le plaisir d’avoir mon parfum envahir votre bureau ? » Et le retour du vous, bien qu’elle mourrait d’envie de lui arracher les yeux ! C’était quoi un test ? Un jeu d’esprit ? Elle détestait se sentir ainsi ballotter d’une situation à une autre sans connaitre les règles du jeu. « Cela vous convient il Mme Sutherland ? Sommes nous d'accord  Maintenant, sorte de ce bureau, aux dernières nouvelles, je ne suis pas en tenue pour recevoir. » Tiens ça sonne joliment mon nom dans sa bouche ! Clause mentale ! Rester concentrée sur l’objectif premier, ne pas se disperser comme elle savait si bien le faire. Elle se pinça doucement l’arête du nez plus pour éviter de regarder sa tenue qu’autre chose et donc se donner une contenance gestuelle. Okay maintenant cela avait éveillé sa curiosité et le fait de voir sa foutue secrétaire ainsi lui hérissait le poil, eh bien elle allait lui donner des raisons de la regarder elle…

« Bon bah puisqu’on est là… » Elle ouvrit lentement son manteau pour laisser apparaître gentiment la nuisette qu’elle portait avant de le laisser tomber à ses pieds en posant ses mains sur ses hanches « La dernière création, vous en pensez quoi ? » Bah quoi ? Au moins là elle parlait travail non ? D’accord, d’accord c’était de la provocation pure et dure et pour des raisons totalement ahurissante lorsqu’on s’y penchaient dessus… Mais comme elle avait laissé sa rationalité à son étage, voilà le résultat !

© HELLOPAINFUL ©Ell

_________________
I'm not here for your entertainment you don't really want to mess with me tonight, just stop and take a second I was fine before you walked into my life cause you know it's over before it began ©️ signature by anaëlle.
You and your hand tonight


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I don't need this game
Crédits : blondie
Célébrité : Stephen amell
Messages : 148
Personnalités : Adam
Particularités : - etait fiancé à une bombe
- a trompé sa fiancé avec une autre et essaye de recommencer
- s'est fait tabasser il ya quelques années et il a encore honte de le dire aujourd'hui et il déteste qu'on le touche.
- il perdu un bébé
- il adore son job et déteste le club de strip ( il y va que pour ses clients)
- son partenaire veut exploiter le filon qu'est nerve, il ne veut pas.
Présence RP : Limitée, me mp.
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: never understimate fate - cally   Mar 1 Nov - 22:17

On était pas couché avec celle là. Elle me prenait vraiment pour un imbécile. Elle pensait qu'elle avait tous les droits parce qu'elle était douée ? Si elle pensait être la seule talentueuse du coin elle se trompait. La seule raison pour laquelle je ne la virais pas était parce qu'une partie de moi aimait l'idée que même si je ne pouvais l'approcher, elle était quelque part dans le coin, et peut être aussi parce que j'y tenais, malgré mes bonnes résolutions et ma raison. Puis c'était dur de se concentrer avec cette fichue tenue qui commençait à me donner des envies pas très... On va dire catholiques, je voulais savoir ce qu'il y avait dessous moi. Elle avait pas tort, une partie de moi avait surement eu une envie particulière de la faire venir ici. De la faire enrager. C'était pas conscient mais assez jouissif. - Je peux savoir ce que vous faites encore là ? Si je vous donne tant la nausée vous devriez être pressée non ? Vous devriez peut être sortir à présent, on risque de jaser. - Elle allait m’étriper ais j'étais pris d'un élan suicidaire quand elle était là, furieuse, et si belle. J'avais jamais cherché à énerver Sarah. Jamais voulu qu'on se dispute dans un plaisir malsain mais là, je ne faisais qu'empirer tout ça. - Effectivement mais on aurait manqué un grand moment non ? - Ajoutais je décidément prêt à mourir jeune et dans un futur très proche. Et là moment de grâce elle ôtait le manteau et dévoilait une nuisette sublime, mais c'était plutôt le corps parfait dedans qui me perturbait. j'en aurais presque mangé des pissenlits là. J'étais muet, complètement privé de mes cordes vocales. Fallait que je dise quelque chose, n’importe quoi ou elle aurait gagné. Gagné quoi j'en savais rien mais quelque chose. - Très bien fait. J'aimerais cependant des photos avec des mannequins..un peu plus.. Rembourrés ? Là on voit pas assez l'effet décolleté je trouve. mais c'est...très bien fait tout de même. - J'allais crever là de suite, mais j'avais signé mon arrête de mort à la seconde ou j'avais couché avec elle de toute façon j'étais fichu, autant aller en enfer avec le sourire aux lèvres non ?

_________________

are you ready to follow ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to NERVE
Célébrité : Katie Cassidy
Messages : 55
Particularités :
Présence RP : .
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: never understimate fate - cally   Lun 7 Nov - 22:56


never understimate fate

« Je peux savoir ce que vous faites encore là ? Si je vous donne tant la nausée vous devriez être pressée non ? Vous devriez peut être sortir à présent, on risque de jaser. » Je vais prendre ta tête et l’éclater contre ton foutu bureau et avec le sourire en prime… Connard ! Comment est-ce qu’elle avait pu coucher avec lui ? Ah oui à ce moment-là ce n’était pas son putain de patron ! Autant dire que là elle prenait une sacré douche froide. Il pouvait être encore plus désagréable ou il donnait son maximum présentement ? « Oh non je m’en voudrais de couper court  une rumeur, ça permet d’amuser l’ensemble de l’entreprise pendant une bonne semaine, donc ça crée une très bonne ambiance de travail ! » Alors oui elle n’en pensait pas un mot, elle exécrait les rumeurs surtout lorsqu’elle ne était l’objet, mais alors non elle n’allait pas lui laisser le plaisir de le reconnaitre. Elle lui affichait même son plus beau sourire commerciale sous-entendant parfaitement je me fous de ta gueule je le sais et je m’en fous ! « Effectivement mais on aurait manqué un grand moment non ? » WHAT ?! Le projet c’était de la faire sortir de ses gonds ? « Vraiment autant de traitement de faveur à mon encontre ça va finir par trop se voir après ! » Si seulement elle avait pu lui adresser un magnifique doigt d’honneur… Si seulement… Elle détestait aimer son job ! Ah oui là en motif de licenciement on était au-dessus de tout. Elle aurait peut-être mieux fait de partir quand il lui avait dit, au lieu de se retrouver en nuisette au milieu du bureau. Franchement… Qu’est-ce qu’il lui était passé par la tête ?! « Très bien fait. J'aimerais cependant des photos avec des mannequins..un peu plus.. Rembourrés ? Là on voit pas assez l'effet décolleté je trouve. mais c'est...très bien fait tout de même. »

Plus rembourrés ? Je vais te la rembourrer ta gueule moi ! Ne pas céder à la provocation, surtout ne pas céder… Tout cela n’était fait que pour qu’elle s’énerve encore plus, un jeu sadique de patron à la con, auquel elle ne devait pas répondre, elle était plus intelligente que ça… Ou pas du tout… Il y avait au moins un compliment à tirer sur son travail… Ouais mais elle n’arrivait pas à rester dessus, pourtant elle aurait vraiment voulu ! Comme quoi il y avait deux écoles à l’intérieur même de sa tête et c’est le versant confrontation qui avait remporté les suffrages nécessaires pour passer à l’action. D’un mouvement élégant de tête elle secoua ses cheveux de sorte qu’ils se positionnent derrière ses épaules, offrant une vue parfaite sur son décolleté. Elle se rapprocha d’Adrian, remontant sa poitrine à l’aide de ses mains, faisant remonter le bas de la nuisette bien plus haut sur ses cuisses « Rembourrés comme ça ? ». Bah quoi ? Il voulait la provoquer, elle allait se faire un plaisir d’y répondre ! Son regard passa de sa poitrine aux yeux d’Adrian, plantant son regard dans le sien, la tête légèrement penchée sur le côté.


© HELLOPAINFUL ©Ell

_________________
I'm not here for your entertainment you don't really want to mess with me tonight, just stop and take a second I was fine before you walked into my life cause you know it's over before it began ©️ signature by anaëlle.
You and your hand tonight


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: never understimate fate - cally   

Revenir en haut Aller en bas
 
never understimate fate - cally
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» de fate et d' épées
» Fate Reforged
» 02/11: PTQ Fate Reforged @ outpost Ghent - 10h30 (sealed deck)
» 18/01 Prerelease Fate Reforged @ La Louvière
» [Tactical J-RPG] Fire Emblem (fate ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NERVE :: Lorwels :: Red Circle-
Sauter vers: