AccueilAccueil  Règlement  Intrigue  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  Publicité  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "i'm just a sucker for pain" alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Watchers pay to watch
Célébrité : Luke Pasqualino
Messages : 18
Personnalités : Waël & Kaleb
Particularités :
Présence RP : 5/7
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: "i'm just a sucker for pain" alexander   Jeu 27 Oct - 23:55

Alexander William Hewitt
« i'm just a sucker for pain »

Nom : Hewitt depuis mes sept ans, mais je suis né en portant le nom de Khan. Prénom : Alexander, William, des prenoms bien chic pour un gamin dont l'acte de naissance porte encore un trace de mes origines au travers de Naeem. Date/lieu de naissance : 12 avril 1993. Age : 23 ans. Nationalité/origines : Nationalité Anglaise, mais d'origine Pakistanaise. Statut civil : Célibataire. Orientation sexuelle : Hétérosexuel, aucun doute possible. Métier/études : Étudiant en médecine, avec pour projet de devenir chirurgien. Situation financière : Riche, aisé, fortuné, loin d'être en manque de quoi que ce soit. Traits de caractères : Je parais bien en société, j'ai l'air avenant, je le suis même lorsque la situation le demande. Je suis polie, souriant, serviable, charmeur, le genre de personne vers qui se tourner, une sorte de modèle de bonté et un repaire pour beaucoup. Je suis un mec populaire, le genre à faire du sport, à sortir avec les jolies filles, mais à vous aider à trouver votre chemin dans les couloirs, sans renier le fait d'être brillant. Le genre à aller à la bibliothèque, à parler aux intellos, à leurs sourire et à les inviter à des soirées plus ou moins geek. Je suis le genre de mec agaçant, bien sur tout rapport. Du moins c'est toujours à première vue. Je dois maitriser mon environnement, je dois être au sommet, attirer le plus de mouton dans mon sillage pour n'avoir qu'à claquer des doigts lors d'un problème. La vérité ? Je ne suis qu'un manipulateur sans scrupule, un homme sournois pouvant s'immiscer dans la vie d'un inconnue pour se le mettre dans la poche. Le genre à pouvoir vous détruire si l'envie m'en prend. Je ridiculise ceux qui me font face, je les brise et je ne m'engage pas dans des combats perdu d'avance. Je sais comment m'attirer les regards, je sais aussi comment faire disparaitre de la mémoire de tous une personne m'ayant été désagréable. Je suis un enfant gâté, un garçon voulant de suite ce qui lui ait interdit. Je charme, je séduis, je brise des réputations, j'en crée des nouvelles. Je suis sans remords, sans regrets. Je fais aux autres ce que l'on m'a déjà un jour imposé.Groupe : Watcher, je regarde, je ne joue pas, j'ai le pouvoir de vie ou de mort, on ne me l'impose pas. Avatar : Luke Pasqualino Crédits : tumblr
Depuis quand es-tu sur NERVE ? Qu'est-ce qui t'a poussé à t'inscrire au jeu ? Le fait de voir les autres tomber, de pouvoir les pousser, le fait de les voir ramper, vendre corps et âme sans remord, sans crainte. J'y suis depuis le début, depuis que l'Angleterre fut touché du moins, depuis qu'il est devenu intéressant de voir un voisin basculer et sombrer.
Que penses-tu des doutes planant sur le jeu ? Il y aura toujours des rumeurs, l'intérêt étant de pouvoir s'amuser et profiter de la chute des autres avant. Tant que j'y trouve mon compte, je me fiche parfaitement de ce qui peut se tramer autour.

Pseudo : kiwi. Âge : 25 ans Fréquence de connexion : 5/7 Avis sur le forum NYA Comment l'avez-vous connu : Clecleona Autre chose : Nope

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Watchers pay to watch
Célébrité : Luke Pasqualino
Messages : 18
Personnalités : Waël & Kaleb
Particularités :
Présence RP : 5/7
Je suis : un voyeur qui voudrait épier

MessageSujet: Re: "i'm just a sucker for pain" alexander   Jeu 27 Oct - 23:56

Alexander
« i'm just a sucker for pain »

Je suis né un 12 avril, au Pakistan. Je m'appelais à l'époque Naeem Khan, mais ayant grandit dans la rue, je finis par en oublier mon nom de famille. J'étais juste un gamin parmi tant d'autres, courant et jouant dans la rue. À l'époque je volais, je ne savais pas ce qu'était l'hygiène, la nourriture saine. Je volais d'avantage de nourriture dans les marchés que je ne mangeais chez moi. Ma mère était une prostitué, mon père un inconnue. La vie n'était pas forcement belle, mon pays n'était pas aidé, les enfants comme moi était souvent frappé et battu par les habitants, voir tuer lorsqu'un vol ne passait pas. Mais je ne m'en souciais pas, je n'avais pas conscience de la vie et de la mort à l'époque. Et puis une association Européenne vient nous prendre. Nous faisions partie d'un programme de replacement, d'aide à l'éducation. L'on ne demanda pas l'avis à ma mère, car pour eux je n'étais qu'un orphelin. Ma mère bien que distante dépensait toujours son argent pour moi. Elle ne pensait pas à elle, et je disparus. Mort ou enlevé, elle n'a jamais du savoir ce qui m'était arrivé, et elle ne le saura sans doute jamais. Comme bien d'autre avec moi, je fus placé dans un centre ou l'on m'apprit à parler, à écrire une autre langue. J'étais petit, et les gens qui défilait devant moi étaient des potentiels parents. On était comme des chiots, on nous choisissait uniquement si l'on était beau. Je fus donc adopté à mes six ans, par une riche famille de la région. Ils habitaient dans un pavillon tout ce qu'il y a de plus chic. J'étais couvert de cadeau, couvert d'amour, et bien rapidement j'oubliais ma vie d'avant. Je n'étais pas capricieux à l'époque, je découvrais toutes ces choses que l'on m'avait interdit à l'époque. Je me faisais des amis, j'allais chez eux, je jouais avec eux, on s'inventait des monde. Ma meilleure amie, ma confidente de l'époque était ma voisine. Nos fenêtres communiquaient, je la voyais tous les jours, l'on avait même tendu une corde avec des gobelets au bout pour s'envoyer des messages secrets. Un peu comme le trou dans la palissade par lequel l'on passait pour aller chez l'autre. Mais le bonheur fut rapidement éphémère. Mon père n'était pas tendre, il était exigeant, et lorsque les excuses de ma provenance ne pouvait plus tenir, il commença à me punir pour le moindre écart. D'abords des claques, puis des coups, là ou ça ne se voyait pas. Il ne frappait pas ma mère, juste moi. Il commença à m'humilier, abusant même de moi dans certain cas. Je ne savais pas quoi en faire, et plus je grandissais, plus il était violent. Je me décidais finalement à en parler à Alaska. À lui dire, à lui demander des conseils, j'avais 11 ans, j'avais tenu pendant cinq ans, mais j'avais de plus en plus peur. Sauf qu'elle ne m'aida pas. Elle me poignarda. Elle alla le dire à ses parents qui l'empêchèrent de me parler, qui en parlèrent à mes parents qui ne trouvèrent pas meilleure solution que de partir. Mon père me sanctionna durement, et finalement, lorsque le peu d'innocence qu'il me restait encore fut détruit, je devins une image. Un enfant parfait ne faisant plus un pas de travers, un enfant strict.

J'étais devenu un autre. Arrivé au lycée, je devins le genre de mec que l'on ne pouvait pas faire tomber, le genre qui dominait, humilié pour être au sommet de la chaine alimentaire. L'on ne me frappait pas, je frappais. Roi du lycée et des soirée, j'étais celui qui remplissait les verres, qui poussaient les autres à consommer alors que moi, je m'amusais, mais je tachais toujours de rester sobre. En trois ans, je fis tomber plus de fille dans mon lit que le lycée en comptait. Ce que je voulais je l'avais.

Mon père s'était fait plus distant dans ma vie, son entreprise tournait plus que bien et il se contentait juste de m'envoyer de l'argent, beaucoup d'argent. En arrivant à la fac, il acheta un appartement non loin de la fac pour moi. J'avais décidé de faire médecine. Je voulais être chirurgien, je voulais être neurochirurgien. Je voulais être un dieu, réparer l'irréparable. Être adulé, jamais remit en question. Je n'étais pas le genre de petit con que l'on pouvait remettre à sa place, je travaillais dur, j'étais avenant, et courtois, mais ce n'était qu'une façade pour que l'on ne creuse pas. Loin d'être con, j'avais eu une école de la vie bien différentes des autres. Je connaissais le prix de tout ça, mon arrogance, cet argent, je le méritais. Finalement NERVE arriva dans ma vie. Une grande nouvelle. L'optique de jouer était intéressante, mais je ne voulais pas être soumis au sort de quelqu'un. J'avais de l'argent, j'avais donc les moyens d'orienter les vies des autres. Je me mis à observer les chutes progressive des gens autour de moi. Les chutes définitives.

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I hate this game
Crédits : paper.moon & tumblr
Célébrité : Kendall Jenner
Messages : 261
Particularités :
Présence RP : 0/4 : overbookée
Je suis : en marge de la folie furieuse de NERVE

MessageSujet: Re: "i'm just a sucker for pain" alexander   Ven 28 Oct - 0:16

Re-re-bienvenue Waëleber (?)
Amuse toi bien avec ce nouveau personnage et bon courage pour ta fiche

_________________

ONE START, ONE HEART, ONE LIFE TO LIVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
You may have heard of me
Crédits : wild heart(avatar), neon demon (signature)
Célébrité : maia mitchell
Messages : 114
Particularités :
Présence RP : (3/4) elijah ; jude ; cameron (defi)
Je suis : un joueur qui a envie de jouer
Ainsi que : intermédiaire

MessageSujet: Re: "i'm just a sucker for pain" alexander   Ven 28 Oct - 15:28



Félicitations


re-rebienvenue
j'adore alexander j'ai hâte de le voir évoluer


C'est donc avec impatience que j'ai hâte de voir ton personnage évoluer en RP. Il est ultra important de remplir correctement ton profil pour que NERVE te donne des défis. Tu peux dès maintenant aller poster ta fiche de liens ici et ouvrir ton compte NERVE ici si c'est nécessaire. Si tu as des besoins particuliers, tu peux aussi poster des scénarios ou des préliens ici afin de trouver des petits camarades de jeu ainsi que demander un poste, un logement par ici. J'espère que tu passeras un bon moment parmi nous et n'hésite pas à nous contacter si tu as un souci Nous avons aussi le plaisir de te dire que la première intrigue a été postée et tu peux dès à présent y prendre part en allant la lire ici. Si tu as du mal à te retrouver sur le forum, voici la liste des liens à visiter qui pourra t'aider.



_________________

She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "i'm just a sucker for pain" alexander   

Revenir en haut Aller en bas
 
"i'm just a sucker for pain" alexander
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sucker for pain ( brybryghus ) fb
» Pain au chocolat Vs Chocolatine !
» Filière Blé- Farine- Pain
» ramener du pain
» Metal Gear Solid V : Phantom Pain (PS4/XBO/PC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NERVE :: Level UP :: Are you a watcher or a player ? :: Présentations validées-
Sauter vers: